Génération Arbre. Le pacte pour l'arbre dans la ville et dans nos vies

Génération Arbre. Le pacte pour l'arbre dans la ville et dans nos vies Génération Arbre : un mouvement apolitique et citoyen. Le botaniste Mathieu Lemouzy, relance son mouvement pour interpeller les candidats aux élections Municipales de 2020 : « Génération Arbre.

Le pacte pour l’arbre

Fonctionnement normal

ELECTIONS SENATORIALES 2020 : Génération Arbre : un mouvement apolitique et citoyen.Le botaniste Mathieu Lemouzy, relanc...
28/07/2020

ELECTIONS SENATORIALES 2020 : Génération Arbre : un mouvement apolitique et citoyen.
Le botaniste Mathieu Lemouzy, relance son mouvement pour interpeller les candidats aux élections Sénatoriales de Septembre 2020 : « Génération Arbre. Le pacte pour l’arbre dans la ville et dans nos vies”. Le désastre arboricole français est un fléau mais pas une fatalité : tous ces arbres abattus sur les parkings, parcs, bords de route… pour des projets immobiliers ! Sans parler de toutes ces tailles irrespectueuses et inutiles. Il faut réagir maintenant et surtout agir, en mettant en place des actions simples mais concrètes – à l’inverse du pur projet de com’ “un arbre/un habitant » non réalisable, qui s’est évaporé dans l’atmosphère ! L’arbre le grand oublié du développement durable. L’arbre, celui qui n’a toujours pas fait son entrée au Ministère ! L’arbre, celui qui est pris pour un “mobilier” mutilé et malmené. L’arbre pourtant symbole de vie, climatiseur naturel, puits à carbone… jusqu’à quand va-t-on continuer à l’ignorer ?
Face à l’immobilisme ambiant, qui paralyse le monde de l’arbre en arboriculture ornementale depuis 2006, le botaniste et paysan bio a repris le flambeau de la protection et de la défense de l’arbre, avec humilité et responsabilité. Il a multiplié les initiatives et les actions : labels de gestion écologique, prix national, congrès, plantation écologique, livret de santé et de gestion de l’arbre… Pour que l’arbre intègre les politiques publiques au sein du Ministère de l’Ecologie, Il a rédigé à destination des candidats une Charte d’Engagement comprenant plus de 20 points : reconnaissance de l’arbre comme patrimoine vital de l’humanité, qualification et réglementation de la profession d’arboriste grimpeur, licence de niveau II obligatoire pour les gestionnaires de collectivités… A noter que les députés J. Lassalle et N. Dupont-Aignan ont déjà apporté leur soutien, tout comme Y.Censi, P. Poutou et bien d’autres (en 2017) !
Un plan national, un pacte d’honneur, une loi ARBRES
Le Pacte Arbre 2020 : les 7 engagements des candidats au Palais du Luxembourg.
1- La reconnaissance de l'arbre comme patrimoine vital de l'humanité (loi ARBRES)
2- L'intégration d'une politique de l'arbre au sein du Sénat
3- L'initiation d'un débat à bâton rompu entre tous les acteurs concernés
4- La création d'un programme d'éducation à l'arbre obligatoire dans les écoles
5- La création d'arboretums et de jardins botaniques
6- Initier les journées nationales de l'arbre (JNA)
7- La création d'une qualification-certification pour les professionnels de l'arbre.
Mathieu Lemouzy reste à la disposition des candidats qui souhaiteraient transformer les paroles en actes.

COMMUNIQUE DE PRESSE : Génération Arbre : un mouvement apolitique et citoyen. Le botaniste Mathieu Lemouzy, relance son ...
10/06/2020

COMMUNIQUE DE PRESSE : Génération Arbre : un mouvement apolitique et citoyen.
Le botaniste Mathieu Lemouzy, relance son mouvement pour interpeller les candidats aux élections Municipales de 2020 : « Génération Arbre. Le pacte pour l’arbre dans la ville et dans nos vies”. Le désastre arboricole français est un fléau mais pas une fatalité : tous ces arbres abattus sur les parkings, parcs, bords de route… pour des projets immobiliers ! Sans parler de toutes ces tailles irrespectueuses et inutiles. Il faut réagir maintenant et surtout agir, en mettant en place des actions simples mais concrètes – à l’inverse du pur projet de com’ “un arbre/un habitant » non réalisable, qui s’est évaporé dans l’atmosphère ! L’arbre le grand oublié du développement durable. L’arbre, celui qui n’a toujours pas fait son entrée au Ministère ! L’arbre, celui qui est pris pour un “mobilier” mutilé et malmené. L’arbre pourtant symbole de vie, climatiseur naturel, puits à carbone… jusqu’à quand va-t-on continuer à l’ignorer ?
Face à l’immobilisme ambiant, qui paralyse le monde de l’arbre en arboriculture ornementale depuis 2006, le botaniste et paysan bio a repris le flambeau de la protection et de la défense de l’arbre, avec humilité et responsabilité. Il a multiplié les initiatives et les actions : labels de gestion écologique, prix national, congrès, plantation écologique, livret de santé et de gestion de l’arbre… Pour que l’arbre intègre les politiques publiques au sein du Ministère de l’Ecologie, Il a rédigé à destination des candidats une Charte d’Engagement comprenant plus de 20 points : reconnaissance de l’arbre comme patrimoine vital de l’humanité, qualification et réglementation de la profession d’arboriste grimpeur, licence de niveau II obligatoire pour les gestionnaires de collectivités… A noter que les députés J. Lassalle et N. Dupont-Aignan ont déjà apporté leur soutien, tout comme Y.Censi, P. Poutou et bien d’autres (en 2017) !
Un plan national, un pacte d’honneur, une loi ARBRES
Le Pacte Arbre 2020 : les 7 engagements des villes, villages et intercommunalités.
Je conserve le quota d’arbres existants. Je préconise des règles de protection de l’arbre pour les sous-traitants lors des travaux ainsi que lors d’appels d’offres. Je fais classer tous les arbres de ma collectivité ayant un ou plusieurs intérêts « remarquables» (taille, âge, port, rareté…) qu’ils soient sur le domaine public mais aussi privé au sein du PLU ou PLUI.
Je favorise la plantation écologique, tuteurs ou ancrage de motte biodégradable, j’utilise les bactéries endémiques du sol en question pour réussir le mariage Sol/Arbre.
Je gère un arbre en connaissance de cause. Je réalise un suivi du patrimoine arboré par des experts agréés et certifiés. Je me fais conseiller et accompagner. Je mets en place une taille raisonnée et adaptée par des arboristes certifiés.
Je me forme et je forme agents et élus par le biais de colloques ou de formations.
Je transmets les connaissances arboricoles et botaniques à tous par le biais d’événements ou de colloques.
J’évalue les services écosystémiques rendus par l’arbre urbain. Je crée une « ville arboretum ».
Je rédige une charte de l’arbre écologique et réglementaire. Je crée et j’anime un « comité de l’arbre » dans ma ville, rassemblant élus, pros, citoyens ; avec pour vocation de conseiller, proposer, autoriser ou interdire.
Ces engagements qui sont très loin d'être utopiques ont été mis en place par la ville de Pantin 93 depuis maintenant 5 ans.
Les collectivités pourront largement s'en inspirer. Mathieu Lemouzy reste à la disposition des candidats qui souhaiteraient transformer les paroles en actes.

COMMUNIQUE DE PRESSE : Génération Arbre : un mouvement apolitique et citoyen.Le botaniste Mathieu Lemouzy, relance son m...
10/02/2020

COMMUNIQUE DE PRESSE : Génération Arbre : un mouvement apolitique et citoyen.
Le botaniste Mathieu Lemouzy, relance son mouvement pour interpeller les candidats aux élections Municipales de 2020 : « Génération Arbre. Le pacte pour l’arbre dans la ville et dans nos vies”. Le désastre arboricole français est un fléau mais pas une fatalité : tous ces arbres abattus sur les parkings, parcs, bords de route… pour des projets immobiliers ! Sans parler de toutes ces tailles irrespectueuses et inutiles. Il faut réagir maintenant et surtout agir, en mettant en place des actions simples mais concrètes – à l’inverse du pur projet de com’ “un arbre/un habitant » non réalisable, qui s’est évaporé dans l’atmosphère ! L’arbre le grand oublié du développement durable. L’arbre, celui qui n’a toujours pas fait son entrée au Ministère ! L’arbre, celui qui est pris pour un “mobilier” mutilé et malmené. L’arbre pourtant symbole de vie, climatiseur naturel, puits à carbone… jusqu’à quand va-t-on continuer à l’ignorer ?
Face à l’immobilisme ambiant, qui paralyse le monde de l’arbre en arboriculture ornementale depuis 2006, le botaniste et paysan bio a repris le flambeau de la protection et de la défense de l’arbre, avec humilité et responsabilité. Il a multiplié les initiatives et les actions : labels de gestion écologique, prix national, congrès, plantation écologique, livret de santé et de gestion de l’arbre… Pour que l’arbre intègre les politiques publiques au sein du Ministère de l’Ecologie, Il a rédigé à destination des candidats une Charte d’Engagement comprenant plus de 20 points : reconnaissance de l’arbre comme patrimoine vital de l’humanité, qualification et réglementation de la profession d’arboriste grimpeur, licence de niveau II obligatoire pour les gestionnaires de collectivités… A noter que les députés J. Lassalle et N. Dupont-Aignan ont déjà apporté leur soutien, tout comme Y.Censi, P. Poutou et bien d’autres (en 2017) !
Un plan national, un pacte d’honneur, une loi ARBRES
Le Pacte Arbre 2020 : les 7 engagements des villes, villages et intercommunalités.
Je conserve le quota d’arbres existants. Je préconise des règles de protection de l’arbre pour les sous-traitants lors des travaux ainsi que lors d’appels d’offres. Je fais classer tous les arbres de ma collectivité ayant un ou plusieurs intérêts « remarquables» (taille, âge, port, rareté…) qu’ils soient sur le domaine public mais aussi privé au sein du PLU ou PLUI.
Je favorise la plantation écologique, tuteurs ou ancrage de motte biodégradable, j’utilise les bactéries endémiques du sol en question pour réussir le mariage Sol/Arbre.
Je gère un arbre en connaissance de cause. Je réalise un suivi du patrimoine arboré par des experts agréés et certifiés. Je me fais conseiller et accompagner. Je mets en place une taille raisonnée et adaptée par des arboristes certifiés.
Je me forme et je forme agents et élus par le biais de colloques ou de formations.
Je transmets les connaissances arboricoles et botaniques à tous par le biais d’événements ou de colloques.
J’évalue les services écosystémiques rendus par l’arbre urbain. Je crée une « ville arboretum ».
Je rédige une charte de l’arbre écologique et réglementaire. Je crée et j’anime un « comité de l’arbre » dans ma ville, rassemblant élus, pros, citoyens ; avec pour vocation de conseiller, proposer, autoriser ou interdire.
Ces engagements qui sont très loin d'être utopiques ont été mis en place par la ville de Pantin 93 depuis maintenant 5 ans.
Les collectivités pourront largement s'en inspirer. Mathieu Lemouzy reste à la disposition des candidats qui souhaiteraient transformer les paroles en actes.

Génération Arbre. Le pacte pour l'arbre dans la ville et dans nos vies's cover photo
10/02/2020

Génération Arbre. Le pacte pour l'arbre dans la ville et dans nos vies's cover photo

Génération Arbre. Le pacte pour l'arbre dans la ville et dans nos vies's cover photo
10/02/2020

Génération Arbre. Le pacte pour l'arbre dans la ville et dans nos vies's cover photo

Génération Arbre. Le pacte pour l'arbre dans la ville et dans nos vies
10/02/2020

Génération Arbre. Le pacte pour l'arbre dans la ville et dans nos vies

Adresse

Rue De Vaugirard
Paris

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Génération Arbre. Le pacte pour l'arbre dans la ville et dans nos vies publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Génération ARBRE

COMMUNIQUE DE PRESSE : Génération Arbre : un mouvement apolitique et citoyen. Le botaniste Mathieu Lemouzy, relance son mouvement pour interpeller les candidats aux élections Municipales de 2020 : « Génération Arbre. Le pacte pour l’arbre dans la ville et dans nos vies”. Le désastre arboricole français est un fléau mais pas une fatalité : tous ces arbres abattus sur les parkings, parcs, bords de route… pour des projets immobiliers ! Sans parler de toutes ces tailles irrespectueuses et inutiles. Il faut réagir maintenant et surtout agir, en mettant en place des actions simples mais concrètes – à l’inverse du pur projet de com’ “un arbre/un habitant » non réalisable, qui s’est évaporé dans l’atmosphère ! L’arbre le grand oublié du développement durable. L’arbre, celui qui n’a toujours pas fait son entrée au Ministère ! L’arbre, celui qui est pris pour un “mobilier” mutilé et malmené. L’arbre pourtant symbole de vie, climatiseur naturel, puits à carbone… jusqu’à quand va-t-on continuer à l’ignorer ? Face à l’immobilisme ambiant, qui paralyse le monde de l’arbre en arboriculture ornementale depuis 2006, le botaniste et paysan bio a repris le flambeau de la protection et de la défense de l’arbre, avec humilité et responsabilité. Il a multiplié les initiatives et les actions : labels de gestion écologique, prix national, congrès, plantation écologique, livret de santé et de gestion de l’arbre… Pour que l’arbre intègre les politiques publiques au sein du Ministère de l’Ecologie, Il a rédigé à destination des candidats une Charte d’Engagement comprenant plus de 20 points : reconnaissance de l’arbre comme patrimoine vital de l’humanité, qualification et réglementation de la profession d’arboriste grimpeur, licence de niveau II obligatoire pour les gestionnaires de collectivités… A noter que les députés J. Lassalle et N. Dupont-Aignan ont déjà apporté leur soutien, tout comme Y.Censi, P. Poutou et bien d’autres (en 2017) ! Un plan national, un pacte d’honneur, une loi ARBRES

Le Pacte Arbre 2020 : les 7 engagements des villes, villages et intercommunalités. Je conserve le quota d’arbres existants. Je préconise des règles de protection de l’arbre pour les sous-traitants lors des travaux ainsi que lors d’appels d’offres. Je fais classer tous les arbres de ma collectivité ayant un ou plusieurs intérêts « remarquables» (taille, âge, port, rareté…) qu’ils soient sur le domaine public mais aussi privé au sein du PLU ou PLUI. Je favorise la plantation écologique, tuteurs ou ancrage de motte biodégradable, j’utilise les bactéries endémiques du sol en question pour réussir le mariage Sol/Arbre. Je gère un arbre en connaissance de cause. Je réalise un suivi du patrimoine arboré par des experts agréés et certifiés. Je me fais conseiller et accompagner. Je mets en place une taille raisonnée et adaptée par des arboristes certifiés. Je me forme et je forme agents et élus par le biais de colloques ou de formations. Je transmets les connaissances arboricoles et botaniques à tous par le biais d’événements ou de colloques. J’évalue les services écosystémiques rendus par l’arbre urbain. Je crée une « ville arboretum ». Je rédige une charte de l’arbre écologique et réglementaire. Je crée et j’anime un « comité de l’arbre » dans ma ville, rassemblant élus, pros, citoyens ; avec pour vocation de conseiller, proposer, autoriser ou interdire. Ces engagements qui sont très loin d'être utopiques ont été mis en place par la ville de Pantin 93 depuis maintenant 5 ans. Les collectivités pourront largement s'en inspirer. Mathieu Lemouzy reste à la disposition des candidats qui souhaiteraient transformer les paroles en actes.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Environmental Conservation à Paris

Voir Toutes