Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France

Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France L’ARB îdF collecte les connaissances, identifie les priorités d’actions régionales et recense les bonnes pratiques visant à préserver la biodiversité.

Natureparif : la première agence régionale en Europe au service de la Nature et de la Biodiversité
Outil de partage de la connaissance au service de la préservation de la nature et de la biodiversité en Île-de-France, NATUREPARIF rassemble de nombreux acteurs dont la Région, l’Etat, des collectivités territoriales, des associations de protection de l’environnement, des Fédérations et des entrepris

Natureparif : la première agence régionale en Europe au service de la Nature et de la Biodiversité
Outil de partage de la connaissance au service de la préservation de la nature et de la biodiversité en Île-de-France, NATUREPARIF rassemble de nombreux acteurs dont la Région, l’Etat, des collectivités territoriales, des associations de protection de l’environnement, des Fédérations et des entrepris

Fonctionnement normal

Photos from Maison Message's post
20/08/2021

Photos from Maison Message's post

🐍❔ Est-ce une Vipère ou une Couleuvre sur cette photo ?«- Oh regarde, un serpent ! C'est surement une vipère avec cette ...
29/07/2021

🐍❔ Est-ce une Vipère ou une Couleuvre sur cette photo ?
«- Oh regarde, un serpent ! C'est surement une vipère avec cette tête triangulaire ! Rouge en plus, ce sont les + dangereuses »
Quand il s'agit de #serpents, les légendes et croyances sont légion. Ce reptile déclenche fascination chez certains et peur bleue chez d'autres.
Pourtant, la très grande majorité des espèces sont inoffensives et toutes ont la #phobie de l'homme. Parfois, il arrive cependant que nos chemins se rencontrent et il peut-être alors utile de savoir comment distinguer une #couleuvre d'une #vipère.
🔎 En France métropolitaine, la différence s'établie à l'aide de 3 critères principaux : la forme de la pupille, la taille des écailles sur la tête et la forme générale du corps. Chez les couleuvres, la pupille est ronde, chez les vipères elle est verticale, comme celle d'un chat.🐈‍
Concernant les écailles, chez les vipères ce sont pleins de petites écailles qui recouvrent la tête alors que les couleuvres possèdent de grosses écailles bien visibles. 📏 Enfin, si c'est un grand #serpent c'est très certainement une couleuvre ! Les vipères sont petites, dépassant rarement les 70 cm et sont bien plus trapues que leurs cousines.
Oubliez tous les autres critères que l'on entend parfois comme la forme de la tête, les marques sur le dos ou la couleur. Certaines couleuvres comme la couleuvre vipérine (𝘕𝘢𝘵𝘳𝘪𝘹 𝘮𝘢𝘶𝘳𝘢) sont capables de faire du bluff quand elles se sentent agressées en prenant une posture d'intimidation et en rendant leur tête triangulaire.
🔴🟠🟡🟢🟤 De plus, chez les serpents la coloration peut énormément varier selon les individus d'une même espèce (sans que cela ne change quoi que ce soit sur la dangerosité!), ça n'est donc pas un critère fiable.

Il convient également de rappeler que les serpents sont un maillons essentiel de nos #écosystèmes et que leurs populations sont très fortement impactées par l'homme, c'est pourquoi toutes les espèces sont intégralement protégées sur le #territoire. 🌿

Pour savoir mieux reconnaître les #reptiles, découvrez notre formation gratuite 👉https://www.arb-idf.fr/article/ecole-regionale-dherpetologie/

Crédit photo : Matthieu Berroneau

🐍❔ Est-ce une Vipère ou une Couleuvre sur cette photo ?
«- Oh regarde, un serpent ! C'est surement une vipère avec cette tête triangulaire ! Rouge en plus, ce sont les + dangereuses »
Quand il s'agit de #serpents, les légendes et croyances sont légion. Ce reptile déclenche fascination chez certains et peur bleue chez d'autres.
Pourtant, la très grande majorité des espèces sont inoffensives et toutes ont la #phobie de l'homme. Parfois, il arrive cependant que nos chemins se rencontrent et il peut-être alors utile de savoir comment distinguer une #couleuvre d'une #vipère.
🔎 En France métropolitaine, la différence s'établie à l'aide de 3 critères principaux : la forme de la pupille, la taille des écailles sur la tête et la forme générale du corps. Chez les couleuvres, la pupille est ronde, chez les vipères elle est verticale, comme celle d'un chat.🐈‍
Concernant les écailles, chez les vipères ce sont pleins de petites écailles qui recouvrent la tête alors que les couleuvres possèdent de grosses écailles bien visibles. 📏 Enfin, si c'est un grand #serpent c'est très certainement une couleuvre ! Les vipères sont petites, dépassant rarement les 70 cm et sont bien plus trapues que leurs cousines.
Oubliez tous les autres critères que l'on entend parfois comme la forme de la tête, les marques sur le dos ou la couleur. Certaines couleuvres comme la couleuvre vipérine (𝘕𝘢𝘵𝘳𝘪𝘹 𝘮𝘢𝘶𝘳𝘢) sont capables de faire du bluff quand elles se sentent agressées en prenant une posture d'intimidation et en rendant leur tête triangulaire.
🔴🟠🟡🟢🟤 De plus, chez les serpents la coloration peut énormément varier selon les individus d'une même espèce (sans que cela ne change quoi que ce soit sur la dangerosité!), ça n'est donc pas un critère fiable.

Il convient également de rappeler que les serpents sont un maillons essentiel de nos #écosystèmes et que leurs populations sont très fortement impactées par l'homme, c'est pourquoi toutes les espèces sont intégralement protégées sur le #territoire. 🌿

Pour savoir mieux reconnaître les #reptiles, découvrez notre formation gratuite 👉https://www.arb-idf.fr/article/ecole-regionale-dherpetologie/

Crédit photo : Matthieu Berroneau

🐸 Livrets, jeux et animations, la Société Herpétologique de France - SHF vous propose des outils pédagogiques en libre s...
28/07/2021

🐸 Livrets, jeux et animations, la Société Herpétologique de France - SHF vous propose des outils pédagogiques en libre service, pour sensibiliser à la protection des #amphibiens et des #reptiles de France.

💦 Sur une durée de six ans (2016-2022), ce projet de supports pédagogiques vise à améliorer l’état de conservation des populations locales d’Amphibiens impactées par la présence d’espèces exotiques envahissantes, telles que la Grenouille taureau (Lithobates catesbeianus) et le Xénope lisse (Xenopus laevis).

Découvrez la mallette pédagogique dès maintenant 👉 http://lashf.org/outils-pedagogiques/

🐸 Livrets, jeux et animations, la Société Herpétologique de France - SHF vous propose des outils pédagogiques en libre service, pour sensibiliser à la protection des #amphibiens et des #reptiles de France.

💦 Sur une durée de six ans (2016-2022), ce projet de supports pédagogiques vise à améliorer l’état de conservation des populations locales d’Amphibiens impactées par la présence d’espèces exotiques envahissantes, telles que la Grenouille taureau (Lithobates catesbeianus) et le Xénope lisse (Xenopus laevis).

Découvrez la mallette pédagogique dès maintenant 👉 http://lashf.org/outils-pedagogiques/

🦗🌿Quel est ce drôle d'#insecte aux longues pattes qui saute dans les herbes lorsque qu'on s'approche. Est-ce un criquet,...
27/07/2021

🦗🌿Quel est ce drôle d'#insecte aux longues pattes qui saute dans les herbes lorsque qu'on s'approche. Est-ce un criquet, une sauterelle ou alors un grillon ? Heureusement il existe quelques indices faciles à observer pour répondre à cette question.
🟢 Les sauterelles possèdent toutes de très longues et fines antennes. De plus, elle sont généralement assez grandes et si on les regarde attentivement, on remarque qu'elle sont comme aplaties sur les côtés.
🟢 Chez les criquets, les antennes sont à l'inverses très courtes et bien plus épaisses avec parfois une sorte de petite massue au bout.
🟢 Enfin, les grillons possèdent eux aussi de très fines et assez longues antennes mais ils ont la particularité d'être comme aplati entre le dos et le ventre et sont plutôt trapus. Ce physique leur permet d'être adaptés aux terriers qu'ils creusent contrairement aux sauterelles et criquets qui vivent dans la #végétation.

🔎 Et maintenant, saurez-vous reconnaître l'espèce sur cette photo ?

Photo : © Ophélie Ricci, ARB îdF
#insectes #nature #faune #biodiversité ##jardinage
Office pour les insectes et leur environnement (Opie)

🦗🌿Quel est ce drôle d'#insecte aux longues pattes qui saute dans les herbes lorsque qu'on s'approche. Est-ce un criquet, une sauterelle ou alors un grillon ? Heureusement il existe quelques indices faciles à observer pour répondre à cette question.
🟢 Les sauterelles possèdent toutes de très longues et fines antennes. De plus, elle sont généralement assez grandes et si on les regarde attentivement, on remarque qu'elle sont comme aplaties sur les côtés.
🟢 Chez les criquets, les antennes sont à l'inverses très courtes et bien plus épaisses avec parfois une sorte de petite massue au bout.
🟢 Enfin, les grillons possèdent eux aussi de très fines et assez longues antennes mais ils ont la particularité d'être comme aplati entre le dos et le ventre et sont plutôt trapus. Ce physique leur permet d'être adaptés aux terriers qu'ils creusent contrairement aux sauterelles et criquets qui vivent dans la #végétation.

🔎 Et maintenant, saurez-vous reconnaître l'espèce sur cette photo ?

Photo : © Ophélie Ricci, ARB îdF
#insectes #nature #faune #biodiversité ##jardinage
Office pour les insectes et leur environnement (Opie)

📢🌿Appel à projets - Atlas de la biodiversité communale (ABC) 🏡Jusqu’au 15 octobre 2021, communes et intercommunalités (o...
26/07/2021

📢🌿Appel à projets - Atlas de la biodiversité communale (ABC)
🏡Jusqu’au 15 octobre 2021, communes et intercommunalités (ou les éventuels partenaires éligibles) peuvent déposer leur candidature pour l’appel à projets « Atlas de la biodiversité communale » lancé par l'Office français de la biodiversité dans le cadre du plan France Relance. Pour la 5e année consécutive, l'OFB donne l'occasion aux communes et intercommunalités de réaliser un diagnostic précis de leur territoire pour mieux préserver et valoriser leur patrimoine naturel.
🔎En plus d’un inventaire naturaliste, la démarche ABC inclut la sensibilisation et la mobilisation des élus, des acteurs socio-économiques et des citoyens ainsi que la définition de recommandations de gestion ou de valorisation de la biodiversité.

👉 https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/appel-a-projets-atlas-de-la-biodiversite-communale21-2s

📢🌿Appel à projets - Atlas de la biodiversité communale (ABC)
🏡Jusqu’au 15 octobre 2021, communes et intercommunalités (ou les éventuels partenaires éligibles) peuvent déposer leur candidature pour l’appel à projets « Atlas de la biodiversité communale » lancé par l'Office français de la biodiversité dans le cadre du plan France Relance. Pour la 5e année consécutive, l'OFB donne l'occasion aux communes et intercommunalités de réaliser un diagnostic précis de leur territoire pour mieux préserver et valoriser leur patrimoine naturel.
🔎En plus d’un inventaire naturaliste, la démarche ABC inclut la sensibilisation et la mobilisation des élus, des acteurs socio-économiques et des citoyens ainsi que la définition de recommandations de gestion ou de valorisation de la biodiversité.

👉 https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/appel-a-projets-atlas-de-la-biodiversite-communale21-2s

[QUIZZ] Faut-il retirer le lierre au jardin ? 🌱Nous vous donnons notre réponse ci-dessous mais d'abord, nous aimerions v...
23/07/2021

[QUIZZ] Faut-il retirer le lierre au jardin ? 🌱
Nous vous donnons notre réponse ci-dessous mais d'abord, nous aimerions votre avis sur la question 💬
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
🌱 Evidemment non : le lierre est une liane d'origine tropicale rescapée des glaciations. Contrairement aux idées reçues, il n’étouffe pas les arbres et n’est pas un parasite. Il utilise juste son arbre-support comme tuteur pour aller chercher la lumière du soleil afin de faire sa propre photosynthèse. Evidemment, lorsque le « tuteur » se fait vieux ou malade, le lierre prend l’ascendant, ce qui donne l’impression qu’il a eu raison du colosse. Mais en fait, le lierre est plutôt bénéfique pour l’arbre qu’il embrasse : il lui sert de manchon protecteur contre les variations extrêmes de température. Il constitue également une véritable aubaine pour les insectes et les oiseaux : son feuillage sempervirent (= qui se maintient en hiver) est un refuge permanent et un espace de choix où cacher un nid. Et surtout, le lierre est une ressource alimentaire incontournable : il fleurit à l’automne, au moment où toutes les autres plantes n’ont plus rien à offrir, et c’est parfois la seule source d’alimentation pour les pollinisateurs t**difs qui s’activent ostensiblement et fébrilement autour de ses drôles de fleurs. Ensuite, comme chez toutes les plantes, ses fleurs vont se changer en fruits qui seront particulièrement appréciés des oiseaux qui passent l’hiver dans notre région, au moment où une grande partie des autres ressources alimentaires auront disparu. Donc, non, définitivement, on ne coupe pas le lierre ! (Attention aux vieux murs, toutefois : le lierre est un curieux qui peut envoyer des petites racines explorer les anfractuosités. Il pourrait sur le long terme endommager l’ouvrage).

LPO France LPO Île-de-France AEV Île-de-France

Copyright : Audrey Muratet

[QUIZZ] Faut-il retirer le lierre au jardin ? 🌱
Nous vous donnons notre réponse ci-dessous mais d'abord, nous aimerions votre avis sur la question 💬
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
🌱 Evidemment non : le lierre est une liane d'origine tropicale rescapée des glaciations. Contrairement aux idées reçues, il n’étouffe pas les arbres et n’est pas un parasite. Il utilise juste son arbre-support comme tuteur pour aller chercher la lumière du soleil afin de faire sa propre photosynthèse. Evidemment, lorsque le « tuteur » se fait vieux ou malade, le lierre prend l’ascendant, ce qui donne l’impression qu’il a eu raison du colosse. Mais en fait, le lierre est plutôt bénéfique pour l’arbre qu’il embrasse : il lui sert de manchon protecteur contre les variations extrêmes de température. Il constitue également une véritable aubaine pour les insectes et les oiseaux : son feuillage sempervirent (= qui se maintient en hiver) est un refuge permanent et un espace de choix où cacher un nid. Et surtout, le lierre est une ressource alimentaire incontournable : il fleurit à l’automne, au moment où toutes les autres plantes n’ont plus rien à offrir, et c’est parfois la seule source d’alimentation pour les pollinisateurs t**difs qui s’activent ostensiblement et fébrilement autour de ses drôles de fleurs. Ensuite, comme chez toutes les plantes, ses fleurs vont se changer en fruits qui seront particulièrement appréciés des oiseaux qui passent l’hiver dans notre région, au moment où une grande partie des autres ressources alimentaires auront disparu. Donc, non, définitivement, on ne coupe pas le lierre ! (Attention aux vieux murs, toutefois : le lierre est un curieux qui peut envoyer des petites racines explorer les anfractuosités. Il pourrait sur le long terme endommager l’ouvrage).

LPO France LPO Île-de-France AEV Île-de-France

Copyright : Audrey Muratet

🐾Mais à qui appartient cette empreinte ?Saurez-vous deviner quel animal francilien a des pattes comme celles-ci ? Un ind...
22/07/2021

🐾Mais à qui appartient cette empreinte ?
Saurez-vous deviner quel animal francilien a des pattes comme celles-ci ? Un indice : leurs empreintes font en général environ 5 cm de long et 4 cm de large !

Réponse cachée ci-dessous, mais on ne triche pas 🔎
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Bien qu'elle semble similaire à un petit ours, cette empreinte appartient à un blaireau ! Pour en savoir plus sur cette espèce méconnue : https://www.lpo-idf.fr/?pg=sp&sp=23

Photo : Blaireau (empreinte) © Thierry Roy

🐾Mais à qui appartient cette empreinte ?
Saurez-vous deviner quel animal francilien a des pattes comme celles-ci ? Un indice : leurs empreintes font en général environ 5 cm de long et 4 cm de large !

Réponse cachée ci-dessous, mais on ne triche pas 🔎
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Bien qu'elle semble similaire à un petit ours, cette empreinte appartient à un blaireau ! Pour en savoir plus sur cette espèce méconnue : https://www.lpo-idf.fr/?pg=sp&sp=23

Photo : Blaireau (empreinte) © Thierry Roy

[Bénéfices de la nature en ville 🌿💦] Des outils pour accompagner le changement et la gestion à la source des eaux pluvia...
22/07/2021

[Bénéfices de la nature en ville 🌿💦] Des outils pour accompagner le changement et la gestion à la source des eaux pluviales, l'exemple en vidéo de la Seine-Saint-Denis, le Département.
l'Établissement public territorial (EPT) Plaine Commune (93) a mis en place une politique de gestion intégrée des eaux pluviales depuis de nombreuses années et accompagne l’ensemble des projets sur son territoire.
Les aménagements multi-fonctionnels de ce projet financé par l'Agence de l'eau Seine-Normandie répondent à plusieurs enjeux :
🌿 Amélioration du fonctionnement du système d’assainissement
🌿 Amélioration de qualité de vie des habitants
🌿 Lutte contre le réchauffement climatique
🌿 Retour de la nature en ville
👉 https://www.youtube.com/watch?v=p4Y4m1OM6kI

Découvrez, la série de 10 vidéos de témoignages de collectivités territoriales du bassin de la Seine et des cours d’eau côtiers normands présentant des actions financées par l’ Agence de l'eau Seine-Normandie.
Ils l'ont fait, pourquoi pas vous ?
👉http://www.eau-seine-normandie.fr/gestion_eaux_pluviales

[Bénéfices de la nature en ville 🌿💦] Des outils pour accompagner le changement et la gestion à la source des eaux pluviales, l'exemple en vidéo de la Seine-Saint-Denis, le Département.
l'Établissement public territorial (EPT) Plaine Commune (93) a mis en place une politique de gestion intégrée des eaux pluviales depuis de nombreuses années et accompagne l’ensemble des projets sur son territoire.
Les aménagements multi-fonctionnels de ce projet financé par l'Agence de l'eau Seine-Normandie répondent à plusieurs enjeux :
🌿 Amélioration du fonctionnement du système d’assainissement
🌿 Amélioration de qualité de vie des habitants
🌿 Lutte contre le réchauffement climatique
🌿 Retour de la nature en ville
👉 https://www.youtube.com/watch?v=p4Y4m1OM6kI

Découvrez, la série de 10 vidéos de témoignages de collectivités territoriales du bassin de la Seine et des cours d’eau côtiers normands présentant des actions financées par l’ Agence de l'eau Seine-Normandie.
Ils l'ont fait, pourquoi pas vous ?
👉http://www.eau-seine-normandie.fr/gestion_eaux_pluviales

🔎 62 espèces de libellules ont été observées en Région Ile-de-France dans ces dernières années ! Cette observation est b...
22/07/2021

🔎 62 espèces de libellules ont été observées en Région Ile-de-France dans ces dernières années !

Cette observation est basée sur les données présentes dans Cettia Île-de-France, notre plate-forme régionale du Système d'information de l'inventaire du patrimoine naturel (SINP) pour la faune.
👉En savoir plus : https://cettia-idf.fr/presentation-de-cettia-ile-de-france

🔎 62 espèces de libellules ont été observées en Région Ile-de-France dans ces dernières années !

Cette observation est basée sur les données présentes dans Cettia Île-de-France, notre plate-forme régionale du Système d'information de l'inventaire du patrimoine naturel (SINP) pour la faune.
👉En savoir plus : https://cettia-idf.fr/presentation-de-cettia-ile-de-france

Adresse

15 Rue Falguière
Paris
75015

Heures d'ouverture

Lundi 09:00 - 18:00
Mardi 09:00 - 18:00
Mercredi 09:00 - 18:00
Jeudi 09:00 - 18:00
Vendredi 09:00 - 18:00

Téléphone

0177497749

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France:

Vidéos

Our Story

Créée en 2018, l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF) est le fruit d’un partenariat fort entre la Région Île-de-France et l’Agence française pour la biodiversité (AFB), avec l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France (IAU îdF) comme opérateur et le soutien de l’État et de l’Agence de l’eau Seine-Normandie. L’ARB îdF constitue une plateforme de coopération renforçant les missions de services publics de ces organismes.

Délégation territoriale de l’AFB, l’ARB îdF a pour missions d’évaluer l’état de la biodiversité, de suivre son évolution, d’identifier les priorités d’actions régionales, de diffuser les bonnes pratiques et de sensibiliser le public à sa protection. Née de Natureparif et forte de 10 années d’action au service de la biodiversité, son objectif est de renforcer l’action engagée et de l’ancrer durablement dans les territoires, tout en contribuant activement à la Stratégie nationale pour la biodiversité. Avec une nouvelle fonction d’ingénierie territoriale, l’Agence travaille aussi à l’émergence et l’essaimage de projets vertueux.

Portée par le département dédié à la biodiversité de l’IAU îdF, c’est la 1re Agence régionale de la biodiversité opérationnelle sur le territoire français.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

J'ai le plaisir de vous annoncer, à l'occasion de la journée mondiale des animaux du Dimanche 4 octobre 2020, l'inauguration d'une exposition sur le thème des oiseaux du parc des Guilands que j'ai réalisée en partenariat avec la ville de Montreuil. Cette exposition en plein air présentée sous la forme d'un parcours d'une quinzaine de tirages sur bâches se tiendra jusque mi-Novembre au parc Montreau Bd Théophile Sueur à Montreuil au niveau de l'entrée située place des Ruffins. Marc Terranova Photographe
❌❌❌ BESOIN DE VOTRE AIDE❌❌❌ Nous avons besoin de témoignages et visuels pour Bianca qui est en fugue depuis le 19 août et qui a été vu entre Larchant et La Chapelle le Reine⚠️⚠️ Si vous la voyer merci d'appeler de suite l'un des numéros et surtout ne pas essayer de courir après 🙏🙏🙏
L'Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France recherche un ou une chargé(e) d'études / projets naturaliste en CDI ! Plus particulièrement en charge des questions agriculture et biodiversité en milieu rural, notamment agricole et forestier, ce poste nécessite de très solides connaissances des politiques publiques concernant la nature et la biodiversité et des conditions et acteurs nécessaires à leur mise en œuvre avec une connaissance/expérience du milieu rural sont demandées... Nous attendons vos candidatures :) !
💥 Venez nombreux le 14/12 à la journée Respire, au Théâtre du Figuier Blanc. 💥 Citoyens pour le Climat sera avec son Kiosque des Sciences, support didactique et ludique qui aborde d'un point de vue scientifique les différents aspects du réchauffement climatique #climate https://www.facebook.com/CPLCParis/?eid=ARATjcgXrj4rpwGi5l103L5TTt70X7ZMDf3RfFNwfpVnBju_ukdhK2sFr-3h3IxLevVyZQpDqjXcipBa
Bonjour, Je suis surprise de l'article paru sous votre couvert. Article rédigé par Grégory Lois, au sujet de la Punaise diabolique. La Punaise diabolique est un ravageur, alors qu'est-ce que cette article vient faire au sein de l'ARB qui est censée promouvoir et favorisée la biodiversité? Cécile Contat Eco-Paysagiste et jardinière en IDF depuis 15 ans.
La semaine dernière, une soirée de conférence sur la biodiversité en Île de France avec Mr le Président Patrick Ollier et en ce moment on détruit la Forêt de Romainville pour faire un parc d'attraction bétonné ! Comment pouvez-vous laisser faire ça et vous enorgueillir de sauvegarder la biodiversité !!!
LE PAYSAN ET LE GLYPHOSATE Maître TERROIR, sur un tracteur perché, Tenait en son bec un bocage. Maître GLYPHOSATE, par l'odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage : Et bonjour, Monsieur du TERROIR, Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau ! Sans mentir, si votre engin Se rapporte à votre destin, Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. À ces mots le Paysan ne se sent pas de joie, Et pour montrer sa belle voie, Il ouvre un large bec, laisse tomber sa terre. Le GLYPHOSATE s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur, Apprenez que tout flatteur Vit aux dépens de celui qui l'écoute. Cette leçon vaut bien une terre sans doute. Le Paysan honteux et confus Jura, mais un peu t**d, qu'on ne l'y prendrait plus. Gens de La Fontaine Polluée, je vous invite pour le plaisir à détourner des fables et nous les adresser à [email protected] https://www.facebook.com/lahaiedonneurs/
Vous êtes sensible à l’environnement, au paysage, à la biodiversité ? Devenez haie-donneur ! Devenir haie-donneur, c’est être volontaire pour créer un groupe d’amis prêt à agir pour préserver les haies et la biodiversité. S’engager à produire des plants, solliciter les écoles, pour impliquer les enfants. Démarcher les mairies, les acteurs économiques, tous les détenteurs d’espaces pour leur proposer bénévolement de planter des haies partout où c’est possible et participer ainsi au développement et à la préservation de la biodiversité. Amis donneurs faites nous part de vos engagements, de vos projets .bonnes plantations ! Amicalement vôtre, La Haie-Donneurs. https://www.facebook.com/lahaiedonneurs/
Parents, grands parents, proches ou amis, vous aimez jardiner ! Apprenez aux enfants la multiplication des végétaux et parlez-leur de biodiversité ! Peut être deviendront-ils « Haie-donneurs» et vous aussi ! Devenir haie-donneur, c’est être volontaire pour créer un groupe d’amis prêt à agir pour préserver les haies et la biodiversité. S’engager à produire des plants, solliciter les écoles, pour impliquer les enfants. Démarcher les mairies, les acteurs économiques, tous les détenteurs d’espaces pour leur proposer bénévolement de planter des haies partout où c’est possible et participer ainsi au développement et à la préservation de la biodiversité. Amis donneurs faites nous part de vos engagements, de vos projets .bonnes plantations ! Amicalement vôtre, La Haie-Donneurs. https://www.facebook.com/lahaiedonneurs/ Bien cordialement Eric
Parents, grands parents, proches ou amis, vous aimez jardiner ! Apprenez aux enfants la multiplication des végétaux et parlez-leur de biodiversité ! Peut être deviendront-ils « Haie-donneurs» et vous aussi ! Devenir haie-donneur, c’est être volontaire pour créer un groupe d’amis prêt à agir pour préserver les haies et la biodiversité. S’engager à produire des plants, solliciter les écoles, pour impliquer les enfants. Démarcher les mairies, les acteurs économiques, tous les détenteurs d’espaces pour leur proposer bénévolement de planter des haies partout où c’est possible et participer ainsi au développement et à la préservation de la biodiversité. Amis donneurs faites nous part de vos engagements, de vos projets .bonnes plantations ! Amicalement vôtre, La Haie-Donneurs. https://www.facebook.com/lahaiedonneurs/ Bien cordialement Eric
A quand la même chose en France?
Parents, grands parents, proches ou amis, vous aimez jardiner ! Apprenez aux enfants la multiplication des végétaux et parlez-leur de biodiversité ! Peut être deviendront-ils « Haie-donneurs» et vous aussi ! Devenir haie-donneur, c’est être volontaire pour créer un groupe d’amis prêt à agir pour préserver les haies et la biodiversité. S’engager à produire des plants, solliciter les écoles, pour impliquer les enfants. Démarcher les mairies, les acteurs économiques, tous les détenteurs d’espaces pour leur proposer bénévolement de planter des haies partout où c’est possible et participer ainsi au développement et à la préservation de la biodiversité. Amis donneurs faites nous part de vos engagements, de vos projets .bonnes plantations ! Amicalement vôtre, La Haie-Donneurs. https://www.facebook.com/lahaiedonneurs/ Bien cordialement Eric