HYGIE - prévention et réduction des risques en milieu festif

HYGIE - prévention et réduction des risques en milieu festif Hygie s'inscrit dans une démarche de prévention et de réduction des risques en milieu festif. Créée en 2018 au sein de la faculté de médecine Paris Descartes, nous sommes présents sur de nombreuses soirées technos et étudiantes.
(1)

La mission hygie s'inscrit dans une démarche de prévention et de réduction des risques en milieu festif. Créée en 2018 au sein de la faculté de médecine Paris Descartes, nous sommes présents sur de nombreuses soirées et warehouses. Nous y tenons un stand avec du matériel à disposition (préservatifs, ethylotests, bouchons d'oreille, rtp, sérums physiologiques etc...) et nous patrouillons dans la soirée pour s'occuper des personnes en besoin. Cette mission est totalement bénévole et vous pouvez aussi en faire partie. Il existe un groupe Facebook privé où les événements auxquels nous participons sont publiés et où vous pourrez vous inscrire. Envoyez nous un message et vous serez ajouté dessus.

Fonctionnement normal

[ 👀 FOCUS CANNABIS 👀 ]🍁 D’après notre questionnaire, vous seriez 62,5% à admettre consommer du cannabis en soirée ; mais...
22/09/2020

[ 👀 FOCUS CANNABIS 👀 ]

🍁 D’après notre questionnaire, vous seriez 62,5% à admettre consommer du cannabis en soirée ; mais qu’est-ce que c’est ?

🌱 C’est une plante, aussi appelée beuh, weed, marijuana, herbe etc, qui contient une substance psychotrope, le fameux THC, classée comme perturbateur. 🌚 Elle se retrouve sous différentes formes : fleurs séchées, pollen compacté en haschich ou huile et peut être consommée de plusieurs manières : en joint, bang, space cake, e-liquide pour vapoteuse, vaporisation…
🤯 Ses effets sont principalement dûs au THC mais on trouve aussi du CBD ou du CBN et d’autres cannabinoïdes qui ont chacun leurs effets propres : selon les variétés de cannabis les dosages de ces substances varient.

🧠 Ces cannabinoïdes se lient sur des récepteurs présents dans le corps entier.
🧪 Le THC se fixe sur les récepteurs CB1 et CB2 après être passé dans le sang, en tant qu’agoniste partiel, et entraîne notamment une diminution de l’excitabilité des neurones.
🧬 CB1 se situe principalement au niveau de l’hippocampe (fonction de mémoire et d’apprentissage), du cortex associatif (chargé des traitements complexes des informations), du cervelet (rôle dans le contrôle moteur et certaines fonctions cognitives) et de la moelle épinière. Il serait responsable des effets euphoriques et anticonvulsifs du cannabis.
🧬 CB2 se situe lui principalement dans les éléments du système immunitaire dont la rate ou les macrophages et serait responsable de l’effet anti-inflammatoire.

💉 L’addiction au cannabis est provoquée par une action sur le système de récompense : la libération de dopamine est augmentée : c’est un puissant système d’apprentissage de notre cerveau qui indique le comportement à reproduire pour se procurer du plaisir.

🌀 Effets recherchés : euphorie, hilarité, excitation, relaxation, sensation de flottement, introspection, stimulation de l’appétit, sommeil, créativité, perception visuelle ralentie etc…

‼️ Effets indésirables :
✖️Court terme: tachycardie, assèchement buccal (« la pâteuse » due à une diminution de sécrétion de salive car CB1 et CB2 se situent dans les glandes prévues à cet effet), anxiété, altération de la mémoire immédiate et à court terme, trouble de la perception du temps, faim, paranoïa, yeux rouges, bad trip.
✖️ Moyen terme: démotivation, dépression.
✖️ Long terme: altération de la mémoire et de la concentration, augmentation ou déclenchement de trouble psychiatrique, risques respiratoires liés à la combustion, baisse de la fertilité masculine…

💥 La dépendance physique au cannabis (responsable des symptômes de sevrage) est très faible voir inexistante mais la dépendance psychologique peut être très prononcée chez certains consommateurs, et les conséquences sur la vie quotidienne peuvent être dévastatrices.

🗝 Comment réduire les risques ?
🔹SE RENSEIGNER sur l’origine et la qualité du produit.
🔹COMMENCER par une petite dose, avec des personnes rassurantes.
🔹PRIVILEGIER D’AUTRES SUBSTITUTS que le tabac (lavande, romarin,...)
🔹EVITER LES MELANGES avec d’autres drogues, surtout les amphétamines, cocaine et psychédéliques !
🔹PRIVILEGIER LES FEUILLES FINES ET NON BLANCHIES, au mieux, en roulant ”à la hollandaise”, pour minimiser l’épaisseur du papier. Mieux vaut des filtres plutôt que des cartons roulés : contrairement aux idées reçues, cela ne diminue pas les effets du cannabis ! En cas d’utilisation de cartons/”toncs”: privilégier des cartons non encrés,non magnétisés, non plastifiés (pas de tickets de métros!!) Evitez le plus possible de partager un joint à plusieurs sans filtre personnel (porte-cigarettes, filtre en verre…) afin de limiter le risque de transmissions de maladies.
🔹NE PAS CONSOMMER QUOTIDIENNEMENT : Faire régulièrement des pauses d’un ou plusieurs jours : ça permet de minimiser les risques de dépendance, ainsi que de rétablir la tolérance.
🔹Privilégier les modes de consommation SANS COMBUSTION : comme la vaporisation ou l’ingestion , pour éviter les complications respiratoires.
🔹EN CAS D’INGESTION : ne pas reprendre une dose en ne sentant pas les effets se manifester (le cannabis par voie orale met du temps à agir) et faire attention aux dosages (le THC étant beaucoup plus actif par voie orale)
🔹NE PAS CONSOMMER quand un exercice qui demande de l’attention et de la concentration doit être fait notamment la conduite.
🔹EVITER D’UTILISER DES BANGS EN PLASTIQUE : mieux vaut ceux en verre/pyrex qui sont moins nocifs pour les poumons
🔹EN CAS DE BAD TRIP : isoler la personne dans un endroit calme, lui faire boire quelque chose de sucré, la faire relativiser sur le fait qu’une substance étrangère à son corps est en train d’avoir des effets qui vont disparaître, rassurer, faire respirer calmement… Appeler le 15 si jamais la crise ne passe pas ou si elle est ingérable.

⛔️ Contre-indications : grossesse ou allaitement +++, antécédents psychiatriques familiaux et personnels.

Lien de la fiche complète pour +++ de détails 🥰 : https://urlz.fr/cP6u

15/09/2020

Comme vous pouvez le constater, le nom de notre page est passé de "Mission Hygie - SOLEM" à "HYGIE - prévention et rdr en milieu festif".
Nous sommes en effet très fiers de vous annoncer que Hygie, ancienne mission de SOLEM - SOLidarité Etudiants Médecine, est maintenant une association à part entière ! 🤩

Nous tenons à remercier tous les membres du bureau de SOLEM qui nous ont beaucoup aidé dans nos démarches, qui ont cru en nous et nous ont permis de concrétiser ce projet !

[ LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT DE RUE - RENTRER SAFE DE SOIRÉE ]« Garde ton corps », vous connaissez ? 🤔C’est le nom d’u...
03/09/2020

[ LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT DE RUE - RENTRER SAFE DE SOIRÉE ]

« Garde ton corps », vous connaissez ? 🤔

C’est le nom d’une application sortie récemment qui vise à lutter contre le harcèlement de rue, que ce soit pendant un voyage, en sortant, ou en rentrant de soirée. 👀

➡️ Comment ça fonctionne ?

🌀 L’utilisateur.rice choisit une personne de confiance qui pourra recevoir sa géolocalisation en temps donné. Si celui.elle-ci se sent en danger, l’application lui indiquera des « safe places » aux alentours où il.elle pourra se réfugier. 🩹 Des SMS d’alerte seront également envoyés à la personne de confiance, et un bouton d’alerte a été conçu en cas de danger imminent. 🚨

🌀 L’application propose également des restaurants/boîtes/bar qui s’engagent à vous accueillir dans un environnement sûr et solidaire. 🧸

🌀 Si vous voyagez, vous pouvez également trouver des hôtels en partenariat avec l’application, de la même manière que les restaurants/boîtes/bars. 🏨

On vous invite fortement à faire bon usage de cette application et à en parler à votre entourage ! 🥰
On n’est malheureusement jamais à l’abri de rien 🥴

Venez prendre de quoi vous protéger sur le stand 🥰 On vous attend nombreux !
02/09/2020

Venez prendre de quoi vous protéger sur le stand 🥰
On vous attend nombreux !

✚ Focus RdR ✚
Votre sécurité au sein de notre soirée est l'une de nos priorités. C'est pourquoi on a fait appel à Mission Hygie - SOLEM qui, en plus de vous fournir flyers informatifs, bouchons d’oreilles, préservatifs, éthylotests etc, a mis en place une maraude de Care Helpers pour s’assurer que personne n’est en situation de danger (consommation, agression sexuelle etc) et pour faire le lien avec les secouristes de la Croix Rouge.
On ne les remerciera jamais assez pour cette initiative!
✚ Event: Xperience #1: Klangkuenstler, Alignment, Blicz, Roüge & Geerson

[ 👀 FOCUS MIX ALCOOL-COCAÏNE 👀 ]On répète souvent de ne pas consommer de la cocaïne et de l’alcool en même temps, l’asso...
20/08/2020

[ 👀 FOCUS MIX ALCOOL-COCAÏNE 👀 ]

On répète souvent de ne pas consommer de la cocaïne et de l’alcool en même temps, l’association des deux substances étant réputée pour être dangereuse. 📛
Pourtant, de nombreuses personnes apprécient ce mélange (85% des consommateurs de cocaïne la mélangent à l’alcool) et en oublient les conséquences. 🌀

❔Mais quels en sont les effets et les conséquences ?

🔹 La cocaïne et l’alcool (séparément) sont deux substances qui ont pour particularité d’augmenter la concentration de dopamine 🧠, qui est l’hormone à l’origine de l’euphorie, de l’amélioration des fonctions motrices, de la compulsion, de la persévérance, et qui agit également sur le système de récompense ; la consommation d’alcool EN PLUS de cocaïne a donc tendance à amplifier ces sensations 🧪
‼️ Le sujet, après avoir pris de la cocaïne, peut donc continuer à boire sans forcément ressentir les effets de l’alcool (les troubles psychomoteurs provoqués par ce dernier sont par exemple atténués) ; pourtant l’éthanol est toujours présent dans notre sang 🩸, et sa concentration augmente tant que l’on continue à boire, ainsi que le risque de surdose voire de coma. ☠️

💥 De plus, l’interaction de la cocaïne avec l’éthanol dans notre foie entraîne la création d’un métabolite toxique nommé le cocaéthylène.

❔Le cocaéthylène, c’est quoi ?

🔹 Le cocaéthylène, substance psychoactive, est une molécule de structure très proche de la cocaïne, et d’effets similaires : elle en potentialise donc fortement les effets toxiques. 😷

⏱ Elle met environ 90 minutes à apparaître dans notre organisme qui met 3 fois plus de temps à l’éliminer que la cocaïne : ses effets sont alors prolongés.

🔔 N’oubliez pas que la cocaïne augmente fortement la tension artérielle et la fréquence cardiaque, qui sont encore plus augmentées par le cocaéthylène ; ce dernier potentialise énormément les risques vitaux induits par la cocaïne en augmentant le risque de mort subite de 17 à 25%. ☠️

🏩 Les risques d’atteintes neurologiques, hépatiques ou du système immunitaire sont eux aussi majorés.

🔬 Les données issues de recherche ont notamment souligné que les usagers du mélange alcool-cocaïne sont plus sujets aux risques de dépression, paranoïa, de comportement violent voire suicidaire.

🌀 Le mélange alcool-cocaïne est donc très traître, même s’il laisse paraître tout le contraire.
‼️ Conseil RdR : ne consommez pas d’alcool dans l’objectif de contrer la redescente de la cocaïne. De même, ne consommez pas de cocaïne pour atténuer les effets de l’alcool tels que les troubles psychomoteurs.
Faites donc en sorte d’éviter au maximum l’interaction alcool-cocaïne qui risque en plus d’entraîner une co-dépendance à ces substances‼️

meme trouvé sur Neurchi de RdR

Malgré la pluie et le mauvais temps, notre équipe était hier au Kilowatt à la soirée SACRÉ x Wuza x Popof x Oxia x Funki...
26/07/2020

Malgré la pluie et le mauvais temps, notre équipe était hier au Kilowatt à la soirée SACRÉ x Wuza x Popof x Oxia x Funki Safari pour notre première sortie depuis quelques mois !! 👩🏼‍🎤🧑🏼‍🎤👨🏼‍🎤

Nous étions face à un public curieux et à l’écoute et ça fait super plaisir !

Faites attention à vous 🥳

Covidement votre,
La team hygie 💜

[ 👀 FOCUS SÉROTONINE 👀 ]❓On entend beaucoup parler de sérotonine dans le milieu de la fête et de la réduction des risque...
20/05/2020

[ 👀 FOCUS SÉROTONINE 👀 ]

❓On entend beaucoup parler de sérotonine dans le milieu de la fête et de la réduction des risques… Mais au fait, qu’est ce que c’est vraiment?

🌀 La sérotonine est un neurotransmetteur, que l’on trouve au niveau du cerveau, ainsi qu’au niveau du tube digestif. C’est à dire qu’elle permet la transmission de l’influx nerveux.

🧠 Cette transmission se fait au niveau des synapses, zone de contact entre 2 neurones. Le neurone 1 libère la sérotonine dans l’espace le séparant du neurone 2. La molécule se fixe sur les récepteurs situés à la surface du neurone 2, ce qui a pour conséquence d’activer ce dernier: la transmission nerveuse est assurée. (Cf fiche pour schéma explicatif)
▪️Le neurone n°1 recapture alors la sérotonine restant dans l’espace entre les 2 neurones: et cela stoppe la transmission nerveuse.

🧪 La sérotonine est souvent appelée “l’hormone du bonheur” 🍀 mais a des effets divers et variés. Au niveau digestif, la sérotonine augmente la motilité intestinale, c’est-à-dire qu’elle accélère le transit (oui oui tu coco la chiasse de montée de taz 💩). Elle provoque aussi des contractions de l’utérus, augmente la densité osseuse 🦴 . On sait que la molécule joue un rôle dans la régulation de l’humeur (action antidépressive) , l’anxiété 😥, le sommeil 💤 , l’appétit 🍽 (action coupe-faim) la température 🌡, le rythme cardiaque 💓 (accélération des battements du coeur), la mémoire 🤯, l’apprentissage ✍️… Elle a également un rôle dans le système immunitaire, où elle participe à la réaction inflammatoire.

🔹Les drogues qui augmentent la libération de la sérotonine et épuisent son stock (qui met alors 6 à 8 semaines à se régénérer) : MDMA, MDA, méphédrone, cathinones.

🔹Les agonistes partiels : activent partiellement les récepteurs de la sérotonine, mais n’épuisent pas son stock. On compte parmi eux le LSD, la psilocine et mescaline.

🔹Les inhibiteurs de la recapture : nous avons vu que pour stopper la transmission nerveuse, le neurone 1 récupère la sérotonine restant dans l’espace entre les neurones. Certaines drogues vont avoir pour action d’inhiber cette recapture, donc la sérotonine persiste dans l’espace entre neurones et la transmission nerveuse continue.
Ce mode d’action n’agit pas directement sur la sérotonine mais augmente l’activation des voies nerveuses sérotoninergiques. Elle n’épuise pas non plus les stocks.
On trouve la MDMA, cathinones, tramadol, antidépresseurs ISRS, cocaïne.

🔔 Le risque majeur d’une transmission trop importante de la sérotonine est le syndrome sérotoninergique : dû à une trop forte dose de sérotonine intracérébrale, il se manifeste par des troubles neurologiques (confusion, agitation, hallus) et cardiovasculaires (augmentation de la fréquence cardiaque, hyper ou hypotension artérielle..). Souvent on l’assimile à un “coup de chaleur”.
⚠️ Il peut mener au coma voire à la mort : si vous croisez en soirée quelqu’un.e avec ces symptômes (confusion ++), rafraîchissez-là au mieux et appelez immédiatement une ambulance!

🗝 Réduire les risques :
Certain.e.s recommandent entre autres la consommation d’un précurseur de la sérotonine, la 5-HTP, entre les prises de MDMA notamment. Certes, ça aide à reconstituer le stock sérotoninergique, mais en aucun cas ça ne protège de la neurotoxicité inhérente à la consommation de MD. ‼️En ce sens, ça ne dispense pas de faire attention à sa consommation ni d’espacer ses prises‼️

Fiche complète : https://drive.google.com/file/d/1gMnddrHpzzthvMkp8gIdStMtM0ETp9Lh/view?usp=drivesdk

[ 👀 FOCUS MDMA/ECSTASY 👀 ]🌀 La MDMA est un stimulant et dérivé amphétaminique. Un comprimé d’ecstasy dont le principe ac...
15/05/2020

[ 👀 FOCUS MDMA/ECSTASY 👀 ]

🌀 La MDMA est un stimulant et dérivé amphétaminique. Un comprimé d’ecstasy dont le principe actif est la MDMA peut être coupé à d’autres substances comme la MDA/MDEA/MBDB (effets similaires), des psychédéliques (2cb), ou encore du speed.

♻️ La dose moyenne de MDMA d’un taz est passé de 44mg à 138mg en 10 ans, et on trouve même des comprimés à 300mg ! Il n’y a pas de dépendance physique, mais une forte dépendance psychologique (ne pas pouvoir aller en soirée sans consommer 🙄). La tolérance s’installe rapidement : on doit augmenter les doses pour avoir les mêmes effets. 💬 On dit qu’il faut en moyenne 6 semaines pour pouvoir reconstruire son stock de sérotonine et donc retrouver des effets.

⏱ Le délai d’action par voie orale est de 30mn à 1h30 et la durée de 3 à 5h. Par sniff, le délai est de 5 à 10mn pour une durée d’1h.

🧪 La MDMA augmente la libération de 3 neurotransmetteurs (la sérotonine, la dopamine, et la noradrénaline) mais inhibe également leur recapture par les neurones. Ainsi, la MD fait « baisser les stocks de sérotonine ». 🧠 Prise par voie orale, elle est métabolisée par le foie en 17 autres métabolites hallucinogènes (HMDMA, MDA, HMMO,...) 😮

▪️Effets recherchés : empathie, euphorie, endurance, énergie, dilatation des pupilles, appréciation de la musique, compression temporelle.
▪️Effets négatifs : bruxisme, difficulté à uriner (par sécrétion d’hormone anti-diurétique), arythmie cardiaque, nausée, ↗️ pression artérielle, dysfonction érectile, perte de l’appétit, amnésie (à hautes doses),...
▪️Effets indésirables : déshydratation et hyperthermie, insomnie, et ‼️hyponatrémie ‼️(si l’on consomme trop d’eau les cellules ne sont plus suffisamment concentrées en sodium ce qui peut mener au coma voire à la mort)

💭 Hallucinations : cf fiche

👁 La descente, redoutée par beaucoup, peut durer plusieurs jours à plusieurs semaines. La prise de MD entraîne un déficit de sérotonine (hormone qui régule l’humeur, le sommeil, la digestion, le système immunitaire), d’où une dépression, anxiété, déréalisation, perte de l’appétit,... ⚠️ Consommer à intervalles trop courts peut donc entraîner une véritable dépression.

⌛️ Les risques à court terme : le SYNDROME SEROTONINERGIQUE. Il associe des signes neurologiques (confusion, hallus,..), cardiovasculaires (↗️ frequence cardiaque ou de la pression artérielle,..) et est assimilé à un coup de chaleur, qui peut mener au coma voire à la mort..
⏳ Les risques à long terme : neurotoxicité et cardiotoxicité (cf fiche).

🗝 Comment réduire les risques :
🔹 FRACTIONNER en quart ou en moitié car vous ne connaissez pas le dosage du comprimé qui est souvent surdosé, ni les molécules qu’il contient !
🔹 RESPECTEZ LE DELAI de 6 à 8 semaines entre les prises afin que le stock de sérotonine se régénère, et pour que les effets en vaillent la peine !
🔹 Evitez de prendre plusieurs taz en une soirée : vous arrivez vite à une phase « plateau » où la sérotonine s’épuise et la MD n’a plus l’effet escompté.
🔹NE PAS REPRENDRE de MDMA si pas d’effets ou alors différents de ceux attendus.. c’est que ce n’est sûrement pas de la MD.
🔹BOIRE DE L’EAU MAIS PAS TROP !!!!!! 50cL toutes les heures MAX, VOIRE toutes les 30mn !
🔹 NE PAS PRENDRE DE LA MDMA POUR LUTTER CONTRE LA FATIGUE ‼️ L’asthénie est une contre-indication à la prise de MD.
🔹 EVITEZ LES MELANGES avec d’autres stimulants (coke, speed, cathinones), substances serotoninergiques (anti-dépresseurs, millepertuis, tramadol), ou les dépresseurs (alcool, GBL, benzos, ketamine). 🚫
🔹 LUBRIFIEZ VOUS ET PROTEGEZ VOUS car la MD augmente la libido mais assèche les muqueuses, augmentant donc le risque de microlésions et de transmission d’IST !
🔹 Pour limiter les dégâts du bruxisme = serrements de mâchoire (attention ça ne l’empêche pas), pensez à consommer du magnésium au moins 3 jours avant votre conso !!

⛔️ CONTRE INDICATIONS : chez la femme enceinte ou en allaitement +++ car la molécule passe la barrière placentaire. En cas de troubles du rythme cardiaque, d’hypertension, d’insuffisance rénale ou hépatique, de troubles neurologiques, d’asthme, de diabète.

❓Tester son prod : cf fiche

🥰 Voici le lien de notre fiche complète pour plus de détails : https://drive.google.com/file/d/1nEXrOIg1YgR4A8jgrTpfZQHAXxliKHXw/view?usp=drivesdk

❓Instagram : @hygierdr

📞 N’hésitez pas à appeler Drogues infos services au 0 800 23 13 13 si vous avez des questions, ou à nous envoyer un message.

Adresse

Paris

Téléphone

+33671569664

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque HYGIE - prévention et réduction des risques en milieu festif publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à HYGIE - prévention et réduction des risques en milieu festif:

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes

Commentaires

💡 PERMANENCE RDR 💡 Comme tous les vendredis désormais, retrouvez-nous aujourd'hui vendredi 12 juin de 17h à 21h au 13 rue d'Aubervilliers - Paris 18 ! Pour que la fête soit plus safe, venez chercher votre matériel de conso à moindre risque chez votre producteur de prévention préféré : Fêtez Clairs ! ❤️ See you there & take care ❤️
💡 Vendredi 29 mai - Permanence RDR Fêtez Clairs 💡 Bonjour tout le monde, Fêtez Clairs aide à faire la fête chez soi à moindre risque ! En effet, pour continuer de vous soutenir et vous filer un coup de main pour déconfiner clairs, nous vous informons que notre permanence aura lieu aujourd'hui vendredi 29 mai de 15h à 21h dans les locaux de la coordination de Fêtez Clairs, au 13 rue d'Aubervilliers 75018 Paris. L'idée ? Mettre à disposition des personnes ayant une consommation individuelle ou organisant des petites fêtes privées du matériel de réduction des risques. Deux intervenant·e·s que vous avez l'habitude de voir en soirée vous accueilleront et animeront cette permanence ! Ce sera l'occasion de se voir ou revoir 😊 Bien évidemment, l’organisation se fait dans le respect des gestes barrières : nombre de personnes dans les locaux limité, mise à disposition de gel hydroalcoolique, distance de sécurité, manipulation du matériel par les intervenant·e·s avec des gants jetables, port du masque obligatoire pour les intervenant·e·s, désinfection des surfaces en amont et aval de la permanence et entre chaque visiteur, etc. On vous attend !
💡 Vendredi 22 mai - Permanence Fêtez Clairs 💡 Bonjour tout le monde, Fêtez Clairs aide à faire la fête chez soi à moindre risque ! En effet, pour continuer de vous soutenir et vous filer un coup de main pour déconfiner clairs, nous vous informons que notre permanence aura lieu aujourd'hui vendredi 22 mai de 15h à 21h dans les locaux de la coordination de Fêtez Clairs, au 13 rue d'Aubervilliers 75018 Paris. L'idée ? Mettre à disposition des personnes ayant une consommation individuelle ou organisant des petites fêtes privées du matériel de réduction des risques. Deux intervenant·e·s que vous avez l'habitude de voir en soirée vous accueilleront et animeront cette permanence ! Ce sera l'occasion de se voir ou revoir 😊 Bien évidemment, l’organisation se fait dans le respect des gestes barrières : nombre de personnes dans les locaux limité, mise à disposition de gel hydroalcoolique, distance de sécurité, manipulation du matériel par les intervenant·e·s avec des gants jetables, port du masque obligatoire pour les intervenant·e·s, désinfection des surfaces en amont et aval de la permanence et entre chaque visiteur, etc. On vous attend !