Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème La Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne (MACVAC) Paris 19ème est un établissement municipal de proximité qui a pour vocation de soutenir le développement administratif des associations et soutenir la participation citoyenne.
(4)

La Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne (MACVAC) a ouvert ses portes le 23 mars 2004. Située 20 rue Edouard Pailleron, elle s'est installée dans un lieu historique : la Maison du Combattant, édifiée en 1933 par l'association fraternelle des anciens combattants, dont les adhérents s'étaient cotisés à cet effet. Espace de rencontre et de dialogue, la Maison du combattant et des associations a vocation à accueillir et accompagner les associations du 19e arrondissement dans leur développement. Elle met à leur disposition, gratuitement, des services qui facilitent leur vie quotidienne. Pour répondre aux besoins des associations, elle organise des ateliers et des rencontres thématiques. Elle est aussi un relais d'information entre les associations et les habitants. Habitants, associations, l'équipe de la Maison se fera un plaisir de vous accueillir, vous informer, vous orienter.

Mission: Structure municipale de proximité, la Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne (MACVAC) du 19ème a pour vocation de promouvoir la vie associative de l'arrondissement. Nous vous informons sur la vie associative et citoyenne de l'arrondissement.

Fonctionnement normal

🧐 Le « Temple de la Sibylle » des Buttes Chaumont, dominant le belvédère du parc, est une référence aux divinations anti...
12/11/2020

🧐 Le « Temple de la Sibylle » des Buttes Chaumont, dominant le belvédère du parc, est une référence aux divinations antiques.

En 1863, le préfet Haussmann décide de faire cesser l’activité d’extraction de gypse de cette colline au Nord Est de Paris. Il confie à Adolphe Alphand la réalisation d’un parc sur les lieux.
Ce parc est alors agrémenté d’un véritable lac et plusieurs cours d’eau. Lorsqu’il ouvre en 1867, pour l’Exposition universelle, le lac est surmonté d’un grand belvédère, avec au sommet le temple de la Sibylle.

Haussmann et Alphand confient à Gabriel Davioud la réalisation d’un édifice chargé de coiffé le belvédère au-dessus du lac des Buttes Chaumont. Pour cela, l’architecte s’inspira du temple de la Vesta de Tivoli, près de Rome, en Italie.
Aussi, ce temple dessiné dans la seconde partie du XIXe siècle forme un cercle surmonté de belles colonnes corinthiennes. La coiffe du temple affiche fièrement de nombreux mascarons de lions, tout autour.
Gabriel Davioud reprit également cette structure pour aménager l’île de Reuilly dans le bois de Vincennes.

Qui était la Sibylle ?
Dans la Grèce antique, la Sibylle était une femme réalisant des divinations. Bien que prêtresse d’Apollon, elle n’était pas obligatoirement associée à Delphes, à la différence de la Pythie.
Elle s’exprimait souvent de manière non claire, histoire de limiter les possibles contestation… De là vient l’expression « être sibyllin » lorsque quelqu’un n’est pas clair.
Souvent des femmes âgées, les sibylles furent aussi consultées par les romains.

Félicitations à Cécilia pour son engagement en service civique auprès de la #MACVAC et des associations de #paris19 . Ce...
05/11/2020

Félicitations à Cécilia pour son engagement en service civique auprès de la #MACVAC et des associations de #paris19 . Cette mission aura été pour elle, une étape d'apprentissage, de développement personnel et d'accompagnement dans la réflexion sur son projet d'avenir 👋

Niché au cœur du 19ème, à deux pas des Buttes-Chaumont, le Quartier de la Mouzaïa est vraiment dépaysant. En le traversa...
03/11/2020

Niché au cœur du 19ème, à deux pas des Buttes-Chaumont, le Quartier de la Mouzaïa est vraiment dépaysant.
En le traversant, on se croirait un peu sur la Côte d’azur, un peu dans un village du centre de la France, de temps en temps en Normandie, mais rarement au cœur de la capitale.
Ici, ce sont des centaines de petites habitations qui se cachent dans la dizaine de passages, sentiers et autres villas qui forment le quartier. Ces dernières donnent toutes sur la rue de la Mouzaïa, colonne vertébrale du quartier.
Bâti sur d’anciennes carrières de gypse, le quartier est construit sur un sous-sol plein de galeries : au début du XXe siècle, à l’époque où ces minuscules artères sont sorties de terre, il était donc impossible d’y construire des bâtiments plus massifs et il n’est toujours pas possible de construire des édifices plus imposants.
Roses, lilas, chèvrefeuilles, au printemps c’est aussi un voyage olfactif. L’ensemble est on ne peut plus charmant : ruelles pavées, petites maisons, jardins, fleurs, le vacarme de Paris semble bien loin.

03/11/2020
Remembeur

D'utilité publique et plébiscitée par les lycéens 👌

Retour en images sur l'exposition "Attention travail d'arabe" de Remembeur accueillie en septembre dernier par la MACVAC

https://www.facebook.com/683525068331942/videos/3031099706995007

⏱ Plus que 5 jours pour découvrir l'exposition "Attention travail d'arabe!" à Paris 19e...Les lycéens la plébiscitent !🚀

Visite sur réservation 🏠 Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème contact : [email protected]

20 rue Edouard Pailleron - 75019 Paris
Métro Bolivar ou Jaurès - bus 26, 75, 48 ou 60 (arrêt Mairie du 19e).
Tél. : 01.53.72.89.10

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo
03/11/2020

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo
27/10/2020

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo

L'écluse Jaurès ou écluse de la Place de la Bataille de Stalingrad.Les trois canaux parisiens - Saint-Martin, Ourcq et S...
24/10/2020

L'écluse Jaurès ou écluse de la Place de la Bataille de Stalingrad.

Les trois canaux parisiens - Saint-Martin, Ourcq et Saint-Denis - se rejoignent dans le 19e. Ils sont reliés par trois écluses, autour du Bassin de la Villette.

Depuis leur creusement au 19e siècle, les canaux parisiens servent à la fois d'aqueduc - d'eau non potable - et de voie navigable. Chaque jour, ils fournissent 200 000 mètres cubes d'eau (soit plus de 60% des besoins de Paris), qui permettent notamment l'entretien des rues de la capitale.

Le problème, ce sont les différences de niveau entre la Seine (environ 26 mètres d'altitude) et l'Ourcq (environ 60 mètres d'altitude au départ du canal). Les canaux qui relient la rivière au fleuve sont donc jalonnés par des écluses permettant aux embarcations de passer d'un palier à l'autre. Dans le 19e, les écluses n° 1 et 2 de Jaurès permettent la circulation entre le canal Saint-Martin (menant à la Seine) et le Bassin de la Villette, via un tunnel passant sous la Place de Stalingrad.

Ces écluses ont été construites d'après le "gabarit Freycinet" (institué en 1879) : sas d'écluses de 39 mètres pour 5,20 mètres de large. Elles permettent le passage de péniches de 350 tonnes - l'équivalent de dix semi-remorque. Celles du canal Saint-Denis sont plus grandes. Elles ouvrent leurs portes aux barges de 1000 tonnes. Le service des canaux de la mairie de Paris, précise que : " Peu de fret passe par le Bassin de la Villette. La plus grande partie du transit y est composée de bateaux de passagers et de plaisance". Environ une à deux péniches par jour, pour une dizaine d'autres types d'embarcations. Par contre, le canal Saint-Denis est toujours largement utilisé pour le transport de chargements pondéreux.

Une écluse est un ouvrage permettant le passage de bateaux entre deux bassins d’altitudes différentes. Elle se compose d’un sas pouvant être rempli ou vidé pour atteindre alternativement le niveau du bassin amont (le plus haut) et aval (le plus bas), et ainsi permettre la montée ou la descente des bateaux. Les accès des bateaux au sas s’effectuent par des portes qui, sur le canal Saint-Martin, sont constituées de deux vantaux. Le remplissage et la vidange du sas sont réalisés en ouvrant des vantelles, trappes situées dans les portes pour laisser passer l’eau depuis le bassin amont (remplissage) ou vers le bassin aval (vidange).

22/10/2020
22/10/2020
Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo
20/10/2020

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo

Le théâtre Paris-Villette propose pour les vacances :"Dans ma maison de papier, j'ai des poèmes sur le feu » Avant de di...
20/10/2020

Le théâtre Paris-Villette propose pour les vacances :

"Dans ma maison de papier, j'ai des poèmes sur le feu »
Avant de disparaître, une vieille dame va rendre ses chaussures à la petite fille qu'elle était… Se retrouvant toutes les deux dans cette pensée, elles essaient d’échapper au froid de l'hiver, de retenir le temps, leur souffle, la nuit. Alors elles racontent des histoires, comptent les moutons, récitent des poèmes et refont la genèse du ciel.

Ce texte d'une infinie délicatesse nous rappelle la fugacité de la vie, et sa beauté surtout. Une rencontre des deux âges d'une simplicité bouleversante, émouvante et essentielle.
A travers une mise en scène très poétique, celui-ci explore les différents âges de la vie, en mettant en scène une enfant et une personne plus âgée.
Texte de Philippe Dorin, mise en scène de Julien Duval
A partir de 8 ans / Durée : 50 min

Mercredi 21 octobre à 14h30
Jeudi 22 à 14h30
Samedi 24 à 19h
Dimanche 25 à 15h30
Mercredi 28 à 14h30
Jeudi 29 à 14h30
Vendredi 30 à 19h
Dimanche 1 novembre à 15h30

Il propose également un autre spectacle à partir de 3 ans /
Durée : 35 min
"Jeu" Marionnettes,
Théâtre d'objets /Anthony Diaz / Cie A Kan la Dériv’

Mercredi 21 à 10h30
Jeudi 22 à 10h30
Mercredi 28 à 10h30
Jeudi 29 à 10h30
Samedi 31 à 17h

C'est le premier jour d'école de Basile, une étape importante de sa vie. Basile est un enfant « dys » (dyslexique, souffrant de troubles cognitifs) et, du lever au coucher, tout est prétexte à jouer et rêver. Mais son imagination débordante est parfois encombrante… Comment gérera-t-il sa différence ? Parviendra-t-il à en faire une force ?

Pour les autres spectacles vous pouvez consulter le site internet www.Théâtre-paris-villette

20/10/2020
Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo
20/10/2020

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo

20/10/2020
Remembeur

#MACVAC #PARIS19 Mairie du 19e (page officielle)

⏱ Plus que 5 jours pour découvrir l'exposition "Attention travail d'arabe!" à Paris 19e...Les lycéens la plébiscitent !🚀

Visite sur réservation 🏠 Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème contact : [email protected]

20 rue Edouard Pailleron - 75019 Paris
Métro Bolivar ou Jaurès - bus 26, 75, 48 ou 60 (arrêt Mairie du 19e).
Tél. : 01.53.72.89.10

#Belleville
20/10/2020

#Belleville

** PHOTOS ** HISTOIRE **
** L'ÉGLISE SAINT-JEAN-BAPTISTE DE BELLEVILLE **
6 photos aériennes de l'Église Saint-Jean-Baptiste de Belleville et des environs, de 1948 à 1968, par Roger Henrard.

#Paris20 #Paris19 #photography #photo #histoire #paris #history #Church #belleville #jourdain #Église
Mairie du 20e Mairie du 19e (page officielle) Paris Lights Up Ménil Info United Belleville Belleville en Vrai Belleville Citoyenne Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 20ème-MVAC 20 Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème Association d'histoire et d'archéologie du 20e arrondissement de Paris

16/10/2020

Conférence Débats & des MVACs "K-Pop, s’engager sans militer ?"- Vendredi 16 octobre

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo
16/10/2020

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo

🧐 La rue Rébeval évoque encore ce que fut le village de Belleville. Cet ancien chemin de campagne indiqué dès 1672 sur l...
15/10/2020

🧐 La rue Rébeval évoque encore ce que fut le village de Belleville. Cet ancien chemin de campagne indiqué dès 1672 sur le premier plan de Jouvin de Rochefort conduisait à Paris au quartier Saint-Laurent par le chemin de la Chopinette, aujourd’hui rue de Sambre-Meuse.
Constructions de taille réduite, commerçants de proximité, villas dissimulées aux regards où s’épanouissent dans la verdure de coquets pavillons, passages vestiges des chemins menant aux moulins de la Butte Chaumont ou encore aux carrières de gypse, en vagabondant dans les environs, le flâneur amoureux des rues de Paris découvrira mille détails charmants.

Aux numéros 78 et 80, se dresse une intrigante façade de brique et pierre de taille tout en courbes et contre-courbes dont les raccords aux bâtiments mitoyens ont été érigés en forme de tourelles crénelées. Immeuble industriel s’élevant sur cinq niveaux en cour d’ilot, il abrite de nos jours l’École des ingénieurs de la Ville de Paris.

Construit entre 1921 et 1922, insolite dans le paysage parisien, il est inspiré par le romantisme pittoresque post-Art Nouveau dont se retrouvent de nombreux exemple à Bruxelles. Jouant sur le double dénivelé du terrain, la partie centrale en cour anglaise se déploie en ailes obliques.
Le curieux effet d’optique est renforcé par la verticalité et la variété des baies. Une longue nef entre rue et cour traverse tout l’édifice depuis la grande porte.

Réalisé au début du XXème pour abriter la première usine Meccano française, cet ensemble devient par la suite bâtiments administratifs de l’entreprise britannique spécialiste des jeux de construction. Le fondateur, Frank Hornby, crée en 1898 à Liverpool des jouets composés d’écrous et de vis pour ses enfants. En 1901, il dépose le brevet d’invention Mechanics Made Easy puis la marque Meccano en 1907.

Alors qu’en 1912, la filiale française n’a de rôle que celui de distributeur de boîtes importées, le succès pousse la direction de la firme à construire de nouvelles usines à l’étranger. Tout d’abord à Berlin, puis à Élisabeth New Jersey en 1920 et enfin à Paris en 1922. L’immeuble de Belleville ne comporte alors que quatre étages. Il sera surélevé en 1925. Dès 1930, les ateliers sont trop petits pour répondre à la demande et ils sont transférés dans une manufacture à Bobigny inaugurée en 1935. La rue Rébeval se dédie à
l’administration et à l’expédition.

En 1951, Meccano rassemble ses services à Bobigny et vend l’immeuble au Secours Mutuel Agricole. Le bâtiment abrite brièvement le siège du Centre d’études supérieures de la Sécurité Sociale dans les années 60.
Jusqu’en 1981, il est occupé par les archives du Secours Mutuel Agricole. Au début des années 80 s’y installe l’École d’architecture de Paris-Belleville.

De 1985 jusqu’en 2009 date à laquelle l’école déménage au 60 bd de la Villette, de nombreux étudiants arpentent la bien nommée rue de l’Équerre toute proche. La Régie immobilière de la Ville de Paris trouve un autre locataire tout en préservant la nouvelle vocation éducative du bâtiment. Ce sera l’École des ingénieurs de la Ville de Paris spécialisée en génie urbain offrant un double cursus ingénieur-architecte.

D’importants travaux de restauration sont réalisés, l’immeuble de 4000m2 est réaménagé, mis aux normes. Un noyau central de distribution en verre à l’articulation entre le bâtiment d’origine et son aile ouest est créé.
En 2012, les étudiants de l’EIVP prennent possession des lieux.

🚨ÉVÉNEMENT COMPLET Dans le respect des mesures sanitaires et ainsi permettre au plus grand nombre d’y participer, notre ...
15/10/2020

🚨ÉVÉNEMENT COMPLET

Dans le respect des mesures sanitaires et ainsi permettre au plus grand nombre d’y participer, notre prochaine conférence « K-Pop, s’engager sans militer ? » sera également diffusée en LIVE sur notre page Facebook le vendredi 16/10 à partir de 19h !

''Le Théâtre du Gouvernail et l'Association les Petites Planètes vous présentent le spectacle ''Kelka, Chansons théâtral...
09/10/2020

''Le Théâtre du Gouvernail et l'Association les Petites Planètes vous présentent le spectacle ''Kelka, Chansons théâtrales'', les mercredi 4 et jeudi 5 novembre 2020 à 21h.

Kelka déboule sur scène en balayant les nuages du quotidien. Elle déroule sa galerie de portraits tendres et déjantés, dans un melting-pot musical allant du jazz manouche au pop-rock, de la bossa nova au boléro. www.kelka.fr

Réservations : 01 48 03 49 92 ou www.theatredugouvernail.fr ou BilletReduc
Métros Laumière, Ourcq ou Crimée - bus 60 ''

L'exposition "Attention, travail d'arabe" à l'honneur dans le journal Le Monde. Visites sur RDV à la MACVAC jusqu'au ven...
08/10/2020
« Attention travail d’Arabe », une exposition drôle et dérangeante

L'exposition "Attention, travail d'arabe" à l'honneur dans le journal Le Monde. Visites sur RDV à la MACVAC jusqu'au vendredi 3 octobre pour comprendre la construction des stéréotypes dans les imaginaires.

https://www.lemonde.fr/culture/article/2020/09/16/attention-travail-d-arabe-une-exposition-drole-et-derangeante_6052369_3246.html

Jusqu’au 3 octobre, cette exposition détourne les clichés, pour sourire et s’indigner, à la Maison du combattant, de la vie associative et citoyenne, à Paris.

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo
07/10/2020

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo
03/10/2020

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo

Mairie du 19e (page officielle)
03/10/2020

Mairie du 19e (page officielle)

Jusqu'au 9 octobre, la Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème accueille l'#exposition #antiraciste et #éducative "Attention travail d'arabe" par l'association Remembeur, pour comprendre la construction des #stereotypes dans les imaginaires !

📝Visite sur RDV en contactant : [email protected]

🧐 En novembre 1922, le Comité Américain pour les régions dévastées installait, dans un baraquement provisoire, une bibli...
02/10/2020

🧐 En novembre 1922, le Comité Américain pour les régions dévastées installait, dans un baraquement provisoire, une bibliothèque "modèle" au 6 de la rue Fessart, au cœur de Belleville, sur un terrain de la Ville de Paris. Première bibliothèque parisienne de lecture publique à pratiquer le libre accès (avec adoption de la classification Dewey des ouvrages) et à réserver une section aux enfants, l'établissement se voulait le fruit exemplaire de la coopération entre les États-Unis et la France en la matière. Dix ans plus tard, la Bibliothèque Fessart s'installait dans le bâtiment actuel : une maison de deux étages, disposant d'un vaste sous-sol. Avec sa façade de briques, la bibliothèque Fessart, fidèle à ses origines, conserve une allure quelque peu anglo-saxonne.

La bibliothèque Fessart fait partie des cinq bibliothèques de la Ville labellisées "pôle sourd". Le personnel de ces établissements est formé pour accueillir le public en langue des signes française (L.S.F.), et il propose régulièrement des animations accessibles pour les sourds et malentendants.

🚨 L'exposition "Attention travail d'arabe" de l'association Remembeur prolonge son passage à la MACVAC jusqu'au vendredi...
30/09/2020

🚨 L'exposition "Attention travail d'arabe" de l'association Remembeur prolonge son passage à la MACVAC jusqu'au vendredi 9 octobre inclus.
👉 Comprendre la construction des stéréotypes dans les imaginaires.
Visite sur rendez-vous - port du 😷 obligatoire
#noracism #discrimination #paris19

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo
29/09/2020

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème's cover photo

Adresse

20 Rue Edouard Pailleron
Paris
75019

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne Paris 19ème:

Vidéos

MACVAC Paris 19ème

La Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne (MACVAC) a ouvert ses portes le 23 mars 2004. Située 20 rue Edouard Pailleron, elle s'est installée dans un lieu historique : la Maison du Combattant, édifiée en 1933 par l'association fraternelle des anciens combattants, dont les adhérents s'étaient cotisés à cet effet. Espace de rencontre et de dialogue, la MACVAC a vocation à accueillir et accompagner les associations du 19e arrondissement dans leur développement. Elle met à leur disposition, gratuitement, des services qui facilitent leur vie quotidienne. Pour répondre aux besoins des associations, elle organise des ateliers et des rencontres thématiques. Elle est aussi un relais d'information entre les associations et les habitants. Habitants, associations, l'équipe de la Maison se fera un plaisir de vous accueillir, vous informer, vous orienter.

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Paris

Voir Toutes