Décidons Orly

Décidons Orly Facebook des candidats.es de la liste citoyenne Décidons Orly soutenue par la France Insoumise des Municipales et Communautaires des 15 et 28 juin 2020

Solidarité et soutien avec la famille et les amis de Sabri.
04/10/2020

Solidarité et soutien avec la famille et les amis de Sabri.

Que la terre te soit douce et légère Sabri...

Que la terre te soit douce et légère Sabri...
04/10/2020

Que la terre te soit douce et légère Sabri...

23/09/2020
Solidarité avec les réfugiés Palestiniens

Solidarité avec les réfugiés Palestiniens

Après le plan Trump et l’annexion programmée d’une partie de la Cisjordanie, qui mettent à mal le droit international et les résolutions de l’ONU, un État pa...

La douce lumière du magnifique coucher de soleil de ce soir sur ce carnage. On est sans mot. Le petit mot laissé sur les...
16/09/2020

La douce lumière du magnifique coucher de soleil de ce soir sur ce carnage. On est sans mot. Le petit mot laissé sur les arbres par un.e inconnu.e ce mois d'août nous apparaît bien amer. Que va-t-il rester de la végétation après 6 ans d'une telle mandature ???

Solidarité ! La répression syndicale est pour faire plier le peuple : accepter les licenciements massifs qui viennent, l...
11/09/2020
Alexandre, ancien gréviste contre la réforme des retraites, révoqué sans indemnités par la RATP

Solidarité ! La répression syndicale est pour faire plier le peuple : accepter les licenciements massifs qui viennent, la libéralisation des transports publics, la fin du système de retraite par répartition... c est maintenant ou jamais qu il faut être solidaire et lutter

La révocation d'Alexandre El Gamal est une étape de plus de la campagne de répression que mène sans relâche la RATP pour mater les principaux protagonistes de la grève de décembre dernier, mais aussi pour bâillonner tous ceux qui relèvent la tête face à la détérioration des conditions d...

La loi Asile Immigration est la définition même de la déshumanisation et du cynisme des députés LREM qui l'ont votée (do...
07/09/2020
Demandeur d’asile, Arshad, 20 ans, n’a pas le droit d’être père

La loi Asile Immigration est la définition même de la déshumanisation et du cynisme des députés LREM qui l'ont votée (dont Jean François MBaye, député de notre circonscription).
https://www.leparisien.fr/societe/demandeur-d-asile-arshad-20-ans-n-a-pas-le-droit-d-etre-pere-05-09-2020-8379201.php#xtor=AD-1481423553

En exigeant la production d’un document d’identité pour reconnaître leur enfant, la loi empêche désormais des pères sans papiers d’être cons

Si vous avez la possibilitéI. N. S. C. R. I. V. E. Z-V. O. U. SLe Centre Culturel l'école Municipale des Arts sont des l...
07/09/2020

Si vous avez la possibilité
I. N. S. C. R. I. V. E. Z-V. O. U. S
Le Centre Culturel l'école Municipale des Arts sont des lieux d'échanges, des espaces d'éducation, de bienveillance et d'émancipation. Notre société a besoin d'arts et d'artistes.

06/09/2020
Danièle Obono : " Nous sommes chez nous!"

Ne pas banaliser le racisme - solidarité avec Danièle Obono !

Place Trocadéro: forte mobilisation républicaine contre le racisme à Paris ce samedi Plusieurs responsables politiques, associatives et d'autres citoyens se ...

05/09/2020

Trois mois après les échauffourées dans le centre Leclerc ayant causé plusieurs blessés à l'arme blanche, et après des réglements de comptes "en catimini" dans les quartiers concernés, c'est à nouveau par la presse écrite et les médias de masse, que les Orlysiennes et Orlysiens apprennent qu'un grave incident s'est déroulé jeudi soir entre les bandes de jeunes adolescents de Villeneuve-le-Roi et Orly, très probablement.

Cet incident a eu lieu à une heure de pointe de retour du travail, vers 19h30, dans un bus sur l'avenue de la Victoire. Selon les premiers témoignages et la presse, des jeunes cagoulés on assailli un bus, à deux reprises, la seconde avec une voiture bloquant la route au chauffeur, pour s'attaquer à trois jeunes, dont un qui a été littéralement kidnappé!

A ce jour, il n'y aurait aucune nouvelle de ce jeune et les médias s'emparent avec empressement du fait divers et nous nous réveillons avec ce drame livré aux commentaires voraces de "l'information"; il est inadmissible que la municipalité n'ait pas fait de communication à ce propos, et nous devons réagir collectivement pour défendre l'intégrité des jeunes de nos quartiers, et de la jeunesse en général, mais aussi la sécurité des citoyennes et des citoyens qui assistent à cette escalade de violence.

Nous, membres de la liste Décidons Orly, apportons notre soutien aux proches du jeune qui a été kidnappé, et nous exigeons des autorités, la mise en place urgente d'une cellule de crise qui débouche sur le tenue d'Assises de la Jeunesse pour analyser et planifier des solutions à ce problème, en invitant tous les acteurs autour de la table, principalement la communauté orlysienne dans une mobilisation d'envergure.

Ces rivalités "territoriales" ne sont pas nouvelles et la teneur des affrontements se dégrade terriblement, prenant des formes de plus en plus violentes. Bien au-delà de l'image de notre ville et de sa jeunesse sur le territoire local, départemental et même nationale, il en va de notre implication dans le vivre-ensemble, la politique de la ville envers la Jeunesse, et la gestion des conflits entre bandes de jeunes, avec les éducateurs de rue des deux communes. Il s'agit aussi de donner une véritable perspective à la jeunesse orlysienne, car user de la violence pour des questions de "territoire, de bout de trottoir" ou de "rivalité" n'est pas une digne option de vie, c'est à nous de construire des possibles.

D'emblée, nous nous opposons à l'instrumentalisation et dévoiement de cette escalade de violence de la part des rapaces médiatiques et des défenseurs des idées de droite de "ensauvagement" et "trafic de drogue" pour stigmatiser les jeunes de la ville.

C'est à nous de prendre en main de manière collective, engagée et coordonnée ce problème et agir, de la main avec les autorités. Dans notre programme Décidons Orly, nous proposions:

Création d'une politique de jeunesse co-réalisée et évaluées avec les jeunes:
- création de lieux de rencontre dédiés aux loisirs, aux pratiques sportives, à l'écoute et conseils, aux aides à la formation et à l'emploi.
- coup de pouce aux jeunes talents.
Création de la maison des Droits et de la Justice sociale
Engagement pour la tranquilité publique, le civisme... avec notamment la réouverture de l'antenne du commissariat de police à Orly, avec un rôle de prévention de proximité des fonctionnaires de police.

Nous maintenons nos propositions et sommes à la disposition de la commune pour apporter à la solution de ce fléau pour la jeunesse, commençons par nous réunir dans des Assises pour la Jeunesse!

31/08/2020

🔴 Euh qui va payer la facture d'eau au Parc de l'Oiseau Pylône ? La borne semble être devenue incontrôlable. Même la rivière sèche se transforme en rivière humide.

s'informer pour mieux comprendre et résister lisez et partagez
17/08/2020
S'abonner en ligne

s'informer pour mieux comprendre et résister lisez et partagez

Le journal de l'Insoumission

Que se passe-t-il au Parc Marcel Cachin (Oiseau Pylône)? Réhabilité il y a moins de deux ans avec des promesses de jeux ...
06/08/2020

Que se passe-t-il au Parc Marcel Cachin (Oiseau Pylône)? Réhabilité il y a moins de deux ans avec des promesses de jeux d'évasion de repos et d'échanges force est de constater que le parc devient une vaste zone semi aride inutilisable par les habitants lors des journées de canicule.
Entre les jeux complètement out lors des fortes chaleurs (vas mettre tes gosses dans les tubes en tôle sans un passage aux grands brûlés). Les jeux d'eau se résumant en une bouche d'incendie et un vague bassin dégueulasse (on nous avait promis des brumisateurs etc etc).
Lieu d'échange et de rencontres : 3 pauvres bancs quid des hamacs censés nous emmener ailleurs ?
Qu'est-il advenu des arbres ? Mama Mia personne n'a envisagé le fait que des arbres poussant dans des massifs alpins n'avaient aucune vocation à s'épanouir en ville ? Et truc rigolo (où triste) la façon dont on les a attachés avec de grosses chaînes (ils ont eu peur qu'ils se sauvent sans doute).
Seul point qu'il reste : le canyon en béton décoratif. Idéal pour faire une insolation en plein cagnard (ou cuire un œuf de manière naturelle).
PS : selon Le Moniteur le Parc nous a coûte 1.69 million.
Reps : faîtes attention où vous mettez les pieds certaines plaques d'évacuation d'eau sont descellées et rouillées aussi.

❤️ À toutes les féministes hystériques❤️
03/08/2020

❤️ À toutes les féministes hystériques❤️

Oh ben dis donc le PCF qui nous ressort ses vieilles affiches comme s'il fallait cacher quelque chose...
01/08/2020

Oh ben dis donc le PCF qui nous ressort ses vieilles affiches comme s'il fallait cacher quelque chose...

31/07/2020
Gisèle Halimi, une vie de combats

Gisèle Halimi, une vie de combats

L'avocate, infatigable militante féministe et anticoloniale, est morte à l'âge de 93 ans. Retour en images sur une vie de combats. Retrouvez notre nécrologie...

27/07/2020
Camille

Oui nous voulons un nouveau monde

Réalisé par Camille
Filmé par Thomas Brémond
Prise de son : Laurent Cercleux
Montage : Paul Gauthier
Mix son et mixage : Aristide Rosier

Une hausse minimale des salaires de 180 euros/mois ça nous paraissait peu eu égard au boulot monstre des soignants. Ce g...
16/07/2020

Une hausse minimale des salaires de 180 euros/mois ça nous paraissait peu eu égard au boulot monstre des soignants. Ce geste n'ira pas sans contreparties. Visiblement il faut savoir lire entre les lignes. Les Échos révèlent que l'exécutif compte imposer certaines mesures et notamment assouplir l'organisation des 35 heures, l'annualisation du temps de travail (entre 32 et 40 h) et la réduction à 11 heures de la durée du repos quotidien.
Ce sont de vrais manipulateurs : le salaire ne change pas, les promesses d'embauches ont disparu. Les soignants travailleront plus pour gagner.... moins.
Ce Segur était une imposture !!!

https://www.lepoint.fr/sante/segur-de-la-sante-le-gouvernement-veut-assouplir-les-35-heures-a-l-hopital-10-07-2020-2383813_40.php

Suite des panneaux 😏
12/07/2020

Suite des panneaux 😏

Puisque le Conseil Municipal semble n'être qu'une chambre d'enregistrement de décisions déjà prises bien en amont. Nous ...
12/07/2020

Puisque le Conseil Municipal semble n'être qu'une chambre d'enregistrement de décisions déjà prises bien en amont. Nous avons décidé de nous emparer des panneaux de libre expression mis à la disposition des citoyen.ne.s d'Orly.
Nous avons été alertés de la fermeture sans solution de remplacement du centre de santé municipale de Melies alors même qu'une pétition réclamait son maintien. Les centres de santé ont été financés en grande partie par nos impôts. Ils sont notre bien à tous. Au lendemain du cataclysme du Covid une concertation aurait pu avoir lieu avec les habitants sur la nécessité de maintenir ces centres. La santé est un un bien universel et doit rester public. Dénonçons les tentatives de privatisation !!
Nous avons également été choqué.e.s par l'abattage des arbres de l'avenue Pierre Corneille. Alors que tous les scientifiques nous alertent sur le réchauffement climatique et des moyens qui sont connus pour tenter de faire baisser les températures dans des zones urbaines en surchauffe, la municipalité abat des arbres dans un quartier qui en manque cruellement.

Nous n'abandonnerons aucune lutte et celles des soignant.e.s nous tient tellement à cœur. Le gouvernement doit mettre en...
30/06/2020

Nous n'abandonnerons aucune lutte et celles des soignant.e.s nous tient tellement à cœur. Le gouvernement doit mettre en place un vrai plan d'aide à l'hôpital public : revalorisation des salaires, abandon de sa politique de fermeture de lits.
Cet après-midi nous étions à leur côté pour réclamer 🔊🔊🔊du Fric pour l'hôpital public du fric pour les services publics 🔈🔈

26/06/2020

Dimanche 28 juin 2020, prenez le pouvoir avec nous, votez et faites voter ! Démocratie, solidarité, services publics, écologie-climat c'est maintenant.

24/06/2020
Agir ensemble pour Orly

l'éducation pour l'émancipation des enfants, grandir avec des forces intellectuelles physiques

Femmes Gilets Jaunes
18/06/2020

Femmes Gilets Jaunes

Photos by Maison des Femmes de Paris

18/06/2020
Agir ensemble pour Orly

A demain 19H en directe avec Brahim Messaci tête de liste d'Agir ensemble pour Orly qui répondra à vos questions.

l'équipe #AgirEnsemblePourOrly vous donne rendez-vous vendredi 19/06 à 19h00 pour une présentation du programme et répondre à vos questions.

Forte mobilisations ! Les salariés tiennent à leur emploi et  à leur savoir faire.  L'usine de recyclement fonctionne à ...
06/06/2020

Forte mobilisations ! Les salariés tiennent à leur emploi et à leur savoir faire. L'usine de recyclement fonctionne à 100%
Ce sont des usines comme celles-ci dont nous avons besoin pour l'après confinement !

Place Jean Jaurès Choisy-le-Roi..
06/06/2020

Place Jean Jaurès Choisy-le-Roi..

Second tour le 28 juin : ni sécurité sanitaire, ni sécurité démocratique - La France insoumise
22/05/2020
Second tour le 28 juin : ni sécurité sanitaire, ni sécurité démocratique - La France insoumise

Second tour le 28 juin : ni sécurité sanitaire, ni sécurité démocratique - La France insoumise

Communiqué de presse de La France insoumise Après qu’Emmanuel Macron l’a décidé lors d’un déjeuner à l’Élysée, le gouvernement a pris la responsabilité d’organiser le second tour des élections municipales le 28 juin prochain. Dans le contexte sanitaire que connaît le pays, cet...

29/04/2020
Révolution Permanente

Révolution Permanente

"Nous, agents RATP et SNCF, disons stop aux violences policières dans nos banlieues !"

Une vingtaine de salariés de la RATP et de la SNCF, issus des banlieues ou y travaillant et acteurs de la dernière grève, expriment leur solidarité aux habitants des quartiers populaires qui subissent à la fois la violence de la répression policière et la violence sociale de la précarité, du mal-logement et de l'état calamiteux du service public, qui les rend encore plus vulnérables face à la crise sanitaire en cours.

16/04/2020
QG

QG

« Jour de Trêve » - Semaine 1

QG en partenariat avec la Maison de la grève, pour un journal du confinement en lutte. Pour participer, envoyez vos vidéos du jour à cette adresse: 👉[email protected]

Il y a le soleil d'avril, il y a le souvenir des réunions durant la campagne où tu es venu malgré la maladie qui ne te l...
16/04/2020

Il y a le soleil d'avril, il y a le souvenir des réunions durant la campagne où tu es venu malgré la maladie qui ne te laissait aucun répit et il y a la peine de te perdre cher Pascal.
Toute l'équipe de Décidons Orly ! ne t'oublie pas.
Nous avons une pensée affectueuse pour Stéphanie, vos enfants et parents. Nous vous présentons nos sincères condoléances en ce jour des obsèques de Pascal.
Pascal Requena le juste et l'insoumis, longtemps tu sera dans nos pensées militantes avec nous. Nos luttes à venir te sont dédiées car tu reste dans nos cœurs.

Adresse

Place François Mitterand
Orly
94310

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Décidons Orly publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Décidons Orly:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Commentaires

Je présente mes sincères condoléances à la familles du jeune Sabri Renard, tué hier soir à Orly. Il avait 20 ans et il a été assassiné par d'autres jeunes. C'est dramatique et inadmissible. De nouveau un jeune est mort à Orly dans ces conditions, ça ne peut plus durer. L'escalade des multiples incivilités et violences, depuis juillet n'est pas une fatalité. "Plus jamais ça dans notre ville" ! J'appelle les parents d'Orly, de Villeneuve-le-Roi à tout faire que les enfants et les jeunes restent chez eux, pas de violence supplémentaires. J'appelle les jeunes d'Orly, de Villeneuve-le-Roi à rompre la spirale de la violence. Depuis le début du déconfinement, nous assistons régulièrement à des affrontements entre jeunes, au beau milieu de la ville. Nous avons alerté, nous avons demandé des informations concernant le travail du comité local de sécurité entre la ville, la préfecture, le commissariat. Les réponses ont été "on s'occupe de tout et la justice fait son travail". Les caméra de surveillance n'ont pas empêchés le drame et les jugements en comparution immédiate n'ont plus. La police doit faire son travail et avoir les moyens de le faire dans de bonnes conditions tout comme la justice et la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Mais les causes de la violence ne sont pas traitée, elle ne s'arrêtera jamais. Nous avons demandé "un plan d'urgence pour la jeunesse", la réponse a été, la rentrée s'est bien passé et on s'occupe des jeunes. Aujourd'hui, face au problème de la jeunesse, il faut arrêter de penser que seul une majorité municipale, quelle qu'elle soit, peut faire face seule à cette situation. Il faut que les municipalités, les institutions publiques et les habitants.es et les jeunes tout particulièrement, établissent un constat commun de la situation et décident de solutions pour arrêter les violences entre les jeunes de Villeneuve-le-Roi/Orly/Choisy-le-Roi. La période inédite de la pandémie de la COVID et ses conséquences économiques, sociales et sanitaires génèrent de grands moment d'angoisse, d'isolement et de pauvreté. Les enfants et les jeunes sont des générations qui seront marqués par ces conséquences. Regardons cela en face et ne les sacrifions pas ! Que toutes et tous prenions notre part à ce travail concerté, car nos jeunes méritent mieux. Elles/ils doivent prendre leur part pour trouver des solutions positives et faire entendre leurs besoins et attentes. Les jeunes sont nos richesses et notre avenir. "Un plan d'urgence pour la Jeunesse", maintenant ! Il faut revoir en urgence, les moyens de l'Education Nationale dans les quartiers. La concertation réelle, sur les besoins éducatifs, avec les jeunes, les parents, les enseignants des écoles, des collèges et des lycées de secteur est le meilleur chemin pour trouver des solutions. Nous ne sommes pas condamné aux violences dans notre ville. Florence Aït-Salah-Lecervoisier Conseillère municipale La France Insoumise groupe Agir pour Orly.
En cette période difficile de pandémie mondiale qui nécessite à tout le monde un protocole sanitaire obligatoire et une distanciation physique et depuis le début de l'année 2020 on n'arrête pas de nous répéter de nous laver les mains je ne sais combien de fois par jour, aujourd'hui Mardi 15 septembre les élèves de l'école Marcel Cachin B ont passé leur journée sans eau, elle a été coupé toute la journée. Je n'ose même pas imaginer l'état des toilettes 🚻 🚻 sans pouvoir tirer la chasse d'eau avec un effectif de 200 élèves sans oublier le nombre de l'équipe enseignante et le reste du personnel. Je voudrais passer un message à Mme Janodet que la rentrée de cette année est une catastrophe, nous sommes à notre 3ème semaine de la rentrée, les écoles affrontent un très gros problème d'affectation et un manque de professeurs juste incroyable . L'académie qui traite les problèmes des uns en mettant d'autres écoles dans la difficulté. Ces pratiques sont invraisemblables cela fait deux fois que des professeurs remplaçant sont limite arrachés de Marchel Cachin B pour aller donner cours dans d'autre écoles à Orly, comme si nos enfants n'ont pas besoins d'instruction sachant qu'il se sont auto-instruit pendant toute la période du confinement. C'est inadmissible de résoudre des problèmes en imposants à d'autres de graves problèmes. J'espère vraiment que la Mairie d'Orly travaille main dans la main avec le personnel des écoles pour trouver des solutions adéquates car il s'agit de l'avenir de nos enfants... j'estime qu'ils méritent toute l'attention de nos élus. #écoles_en_colère #prof_en_colère #élèves_en_colère #parents_en_colère
Nous sommes tous tous tous sur not balcon comme des némos oh oh les infirmieres c est facile de remercier depuis son canapé mais vous faites tellement pour nous ouh ouh les infirmieres
Voilà où en est arrivé la démocratie de M.Macron ... une manifestation féministe pacifique pour dénoncer toute les violences faite aux femmes devient la scène de règlement de comptes et d'insultes toujours contre les femmes. Cela ne fait que confirmer ce que nous dénonçons tout les jours. https://www.facebook.com/183081005507412/posts/834245317057641/
Rien n'est égal à un moment de détente dans l'ombre d'un vieil arbre . Conservons nos arbres.
https://youtu.be/UwaIfWJ9eoM. Quand le syndicat des magasins bio dénonce le Green washing de certains. Bonne journée autour des arbres et soyons de ceux qui préféreront préserver nos forêts urbaines!!!
C'est avec un grand plaisir que nous partons ensemble pour ces municipales des 15 et 22 mars 2020 nous la liste citoyenne soutenue par la France Insoumise. Nous avons a à coeur de relier la politique nationale à la politique locale. Se battre pour des jours heureux et un mieux vivre à Orly !
La défense de nos droits sociaux est un combat de tous les jours. Hier c'était les ASSEDIC que l’Etat a réduit pour les travailleurs et les travailleuses. Aujourd’hui c’est le droit à la retraite pour piller nos caisses et combler leurs déficits. Notre combat est primordial. Il est inscrit dans notre ADN, c’est l'héritage que nos parents nous ont légué. Nos actions, les manifestations, les grèves sont notre défense face au capitalisme financier. Depuis Napoléon III notre société a évolué en faveur de l’amélioration des conditions de vie des citoyens et depuis les années 1990 nous perdons nos acquis, nos services publics, nos emplois au nom de la finance capitaliste. Quelque soient leurs raisons c’est nous la richesse de ce pays. Nous luttons toute notre vie pour sauvegarder nos droits sociaux et peinons à survivre. Dans cette Europe où le capitalisme règne en maître, notre seule contestation représente le pare-feu à ce qu'ils veulent nous imposer. Défendons nos emplois, nos droits à la retraite !!! Alors , Mesdames et Messieurs, venez dans la rue défendre vos droits et votre liberté. L'avenir est dans la lutte. FOCUS SUR LES 2 GRANDS REGIMES DE RETRAITE Deux grands systèmes de retraite coexistent. Celui dit par répartition, dans lequel les cotisations actuelles des salariés servent à financer les retraites des autres citoyens qui sont à la retraite au même moment. Ce système promeut la solidarité intergénérationnelle. Dand le régime par capitalisation, les salariés épargnent pour financer leur propre retraite au moment venu. Dans un tel dispositif, chacun cotise une partie de ses revenus chaque mois. Afin de faire fructifier l’argent, ceux-ci peuvent ensuite confier les sommes à des gestionnaires d’actifs ou des fonds d’investissement, comme par exemple BlackRock. Une fois à la retraite, on obtient alors de l’argent issu de ce qu’on a cotisé durant sa carrière, et qui a « mûri » entre-temps. Macron assure que le futur système de retraite par points restera dans la lignée d’un fonctionnement de la répartition, vu que ce seront toujours les cotisants qui paieront pour ceux qui seront déjà retraités à la même période. Sauf que 1) le gouvernement envisage d’exonérer de cotisations retraite les très hauts salaires au-delà de 10000€ de revenus mensuels. C’est un nouveau cadeau aux riches. 2) Le calcul ne se fera plus sur les 25 meilleures années pour les salariés ou les six derniers mois pour les fonctionnaires mais sur l’ensemble de la carrière. Donc forcément une baisse du niveau des pensions. 3) Pour inciter les Français à travailler plus longtemps, il est question d'instaurer un âge pivot, avec un malus appliqué à ceux qui prendront leur retraite avant cet âge à partir du 1er janvier 2022. L'âge pivot augmenterait progressivement jusqu’en 2027 pour atteindre 64 ans. Donc dans les faits on supprime l’âge légal de 62 ans. 4) La retraite par points pose au moins 2 questions. Quelle sera la valeur du point? Et quelles seront les modalités de la modification de cette valeur? Tout est fait pour que les français choisissent de compléter leur retraite en capitalisant ce qui créé une rupture d’égalité entre citoyens. Le régime universel explosé en un régime individualisé où encore une fois les riches s’en sortiront et les pauvres vivront dans la misère puisqu'ils n’auront pas là possibilité d’épargner plus. UN EXEMPLE: LE CHILI Sous la dictature de Pinochet en 1981 les fonds de pension ont été mis en place pour tous les salariés du public et du privé, sous peine de licenciement en cas de refus (sauf l’armée et les différents corps de police qui eux sont restés avec l’ancien système de pension par répartition...). Ce système a été mis en place par les Chicago boys dont leur idéologue était Milton Friedman. Aujourd’hui les salariés perçoivent au mieux 30% du fond. Les sociétés privées qui gèrent ces fonds se justifient en disant que le fond perd de sa valeur selon les fluctuations boursières, ce qui entraîne de grosses pertes surtout en cas de crise internationale. il y a aussi tous les frais dans la gestion des fonds y compris les commissions fantômes... Cela n’a plus rien à avoir avec une caisse de retraite à vocation sociale. Le calcul de reversement se fait sur la base de 110 ans d’espérance de vie!!! Et si l’épargnant meurt, le fond reste au fond de pension, les ayants droit n’y ont pas accès. Tous les mois les fonds de pension reçoivent don de l’argent frais pour le réinvestir dans les marchés. La seule priorité pour eux c’est leur mot force RENTABILITÉ. Le néo-libéralisme sauvage a eu comme conséquence directe l’appauvrissement des retraités. Les taux de suicide des retraités sont au plus haut car ceux -ci doivent continuer à travailler jusqu’à épuisement. Toute aide intergénérationnelle est rompue car les salaires misérables des actifs ne permettent pas de venir en aide à leurs ainés. Depuis le 18 octobre 2109, le Chili est en proie à une " rébellion - explosion sociale". La première demande brandie haut et fort est la fin du système de fonds de pension et le retour au système par répartition. Nul ne peut prédire l'issue à venir, le gouvernement répond aux demandes sociales par une brutale répression. Le "miracle" économique chilien à présent a dévoilé son vrai visage... Ce nétait' qu’un "mirage".