Observatoire de l'Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise

Observatoire de l'Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise L'Observatoire de l'Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise développe et anime un réseau d'acteurs impliqués dans la recherche d'un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et dans le soutien à la parentalité en entreprise

Fonctionnement normal

Save the date ! La Convention annuelle de l’OPE aura lieu le 12 février 2018 de 14H à 18H2018 sera une année chargée en ...
15/12/2017

Save the date ! La Convention annuelle de l’OPE aura lieu le 12 février 2018 de 14H à 18H

2018 sera une année chargée en évènements pour l’OPE avec notamment notre 10ème anniversaire en fin d’année. Nous avons donc choisi de fusionner nos Conventions 2017 et 2018 pour avoir le plaisir de nous retrouver en début d’année. Pour cette 4ème édition, l’OPE ouvre ce temps d’échanges et de réflexion à l’ensemble de son réseau : dirigeants et équipes des membres actifs, signataires de la Charte de la Parentalité en Entreprise et des 15 Engagements pour l’Equilibre des Temps de vie, partenaires, représentants associatifs et journalistes.
Si vous souhaitez vous inscrire, vous pouvez envoyer un message à cette adresse :
[email protected]

L'OPE invité à l'ambassade d'Autriche à Paris pour y rencontrer la Ministre de la Famille et de la Jeunesse Autrichienne...
14/12/2017

L'OPE invité à l'ambassade d'Autriche à Paris pour y rencontrer la Ministre de la Famille et de la Jeunesse Autrichienne et discuter des défis de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle

A l’initiative de Son Excellence Walter Grahammer, ambassadeur d’Autriche en France, l’OPE s’est rendu le 5 décembre 2017 à l’ambassade d’Autriche pour rencontrer Madame la Ministre Sophie Karmasin, Ministre Fédérale de la Famille et de la Jeunesse et échanger sur les défis de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle autour d’un déjeuner de travail. Madame le Ministre plénipotentiaire Ulrike Butschek était également présente. Nous avons eu le plaisir de partager nos retours d’expérience respectifs sur le sujet, Madame la Ministre Sophie Karmasin étant très impliquée dans cette thématique en Autriche. Sous son mandat a été créé un réseau « entreprises pour les familles » à l’image du réseau qu’anime l’OPE.
Pour en savoir plus sur le réseau « entreprises pour les familles » autrichien : https://www.unternehmen-fuer-familien.at/

L’OPE A ETE INVITE A L’AMBASSADE D’AUTRICHE A PARIS POUR Y RENCONTRER LA MINISTRE DE LA FAMILLE ET DE LA JEUNESSE AUTRIC...
14/12/2017
L’OPE A ETE INVITE A L’AMBASSADE D’AUTRICHE A PARIS POUR Y RENCONTRER LA MINISTRE DE LA FAMILLE ET DE LA JEUNESSE AUTRICHIENNE ET DISCUTER DES DEFIS DE LA CONCILIATION ENTRE VIE PROFESSIONNELLE ET VIE PERSONNELLE | Observatoire de l’Équilibr

L’OPE A ETE INVITE A L’AMBASSADE D’AUTRICHE A PARIS POUR Y RENCONTRER LA MINISTRE DE LA FAMILLE ET DE LA JEUNESSE AUTRICHIENNE ET DISCUTER DES DEFIS DE LA CONCILIATION ENTRE VIE PROFESSIONNELLE ET VIE PERSONNELLE | Observatoire de l’Équilibr

A l’initiative de Son Excellence Walter Grahammer, ambassadeur d’Autriche en France, l’équipe de l’OPE s’est rendu le 5 décembre 2017 à l’am...

Jérôme Ballarin a participé au lancement de la grande cause du quinquennat pour l’égalité femme-hommeInvité par le Prési...
14/12/2017

Jérôme Ballarin a participé au lancement de la grande cause du quinquennat pour l’égalité femme-homme

Invité par le Président de la République et Madame Brigitte Macron, Jérôme BALLARIN a participé au lancement de la grande cause du quinquennat pour l’égalité femme-homme, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, au Palais de l’Elysée, le samedi 25 novembre 2017.

13/12/2017
www.observatoire-equilibre.com

Baromètre OPE 2017, en présence de la Secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les hommes et les femmes

Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les hommes et les femmes :
« La conciliation vie professionnelle / vie familiale a trop longtemps été considérée comme relevant de la responsabilité des femmes, seulement. Or c’est uniquement par un engagement coordonné à la fois des pouvoirs publics, du monde du travail, et des individus – femmes et hommes – que l’on parviendra à en terminer avec le « plafond de mère ». Les pouvoirs publics ont d’énormes marges de progression. Nous nous y attelons. Je salue les entreprises qui en lien avec l’OPE ont décidé de prendre à bras le corps cette question de la parentalité. Chaque salarié-e doit pouvoir être libre d’organiser comme souhaité son articulation des temps de vie, mais cela passe par la garantie de l’exercice de ses droits et la garantie de l’accès aux infrastructures (comme les modes de garde) de la part de l’Etat, et par l’engagement des employeurs. C’est à ces deux conditions que chaque individu pourra s’épanouir. »

Jérôme Ballarin, Président de l’Observatoire de l’Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise (OPE) :
« L’équilibre des temps de vie est un enjeu majeur dans une société où l’hyper-connectivité et le digital réduisent de plus en plus la frontière entre temps personnel et temps professionnel. Les actions concrètes déployées par les employeurs commencent à produire des effets positifs, notamment en termes de vigilance concernant les horaires et la charge de travail ou bien encore d’efficacité des réunions. Néanmoins, le nombre de salariés insatisfaits reste majoritaire : les salariés demandent davantage de mesures concrètes liées notamment au développement du télétravail, à la souplesse des horaires et à la prise en compte de la vie personnelle.»

Marie-Andrée Blanc, Présidente de l’Union nationale des associations familiales :
« La conciliation entre vie familiale et vie professionnelle est un enjeu d’égalité professionnelle qui ne doit pas s’aligner vers le bas, mais faire converger les mères et les pères vers une conciliation plus sereine avec leur vie de famille. A l’heure où il est question d’inversion des normes dans le droit du travail, il faut notamment que la conciliation vie familiale et vie professionnelle devienne un droit, en intégrant systématiquement ce thème aux négociations d’entreprise. »

Cette 9e édition du Baromètre OPE de la Conciliation entre vie professionnelle, vie personnelle et vie familiale souligne l’intérêt croissant porté à ce sujet par les salariés français. 93 % des salariés interrogés considèrent que l’équilibre des temps consacrés à la vie professionnelle et à la vie personnelle est un sujet important voire très important.
Ce chiffre reste stable par rapport à l’année dernière, confirmant l’importance de l’enjeu pour la quasi-totalité des salariés ainsi que le sentiment de « manquer de temps » au quotidien (71 %, + 3 points par rapport à 2016).
Le nombre de salariés insatisfaits de l’aide apporté par leur employeur en termes d’équilibre des temps demeure majoritaire : 64 % des salariés interrogés estiment que leur employeur « ne fait pas beaucoup de choses » pour les aider à équilibrer leurs temps de vie.
L’équilibre des temps de vie continue, en 2017, d’être une préoccupation majeure pour une très large majorité de salariés français.
>> L’équilibre entre les temps consacrés à la vie professionnelle et la vie personnelle reste un sujet de préoccupation « important » pour 93 % des salariés interrogés.
>> Le chiffre de 93 % demeure stable par rapport à l’année dernière, confirmant l’importance de l’enjeu pour la quasi-totalité des salariés.
>> D’autant plus que 71 % des salariés ont le sentiment de « manquer de temps » au quotidien, un score en hausse de 3 points par rapport à l’année dernière et qui retrouve son niveau de 2015.
Au-delà du temps passé dans l’entreprise et au travail, c’est l’équilibre entre les temps de vie (professionnel, personnel, familial…) et la prise en compte de cet équilibre par l’entreprise qui est mis en avant.
>> 32 % des salariés ne trouvent pas correct le temps qu’ils consacrent à leur vie professionnelle.
>> Face à ce défi, les entreprises et les managers restent encore trop en retrait : seuls 20 % des salariés estiment que leur employeur « fait beaucoup de choses » pour les aider à équilibrer les temps de vie, contre 64 % qui estiment qu’il « ne fait pas beaucoup de choses ».
Cette année encore, l’équilibre des temps reste un enjeu de performance économique et sociale selon les salariés.
>> Pour les salariés interrogés, un meilleur équilibre des temps améliorerait la qualité de vie des salariés et la santé au travail (pour 97 %, dont 68 % de manière très importante et 76 % des mères), le climat social (97 % et 56 %) ou l’engagement personnel (96 % et 51 %).
Comme en 2016, les attentes des salariés concernant les mesures prioritaires à mettre en place en vue d’un meilleur équilibre des temps opèrent une véritable montée en puissance.
>> On note toutefois que les actions des employeurs en matière de vigilance sur la charge de travail et d’organisation efficace des réunions commencent à porter leurs fruits : en 2016, 36 % des salariés interrogés souhaitaient que leur employeur soit attentif aux horaires et à la charge de travail des collaborateurs, ils ne sont plus que 30 % en 2017 à exprimer cette attente. Par ailleurs, l’organisation efficace des réunions disparaît cette année du TOP 10 des mesures prioritaires à mettre en place.
>> On assiste cette année au retour des solutions d’accueil des enfants dans le TOP 10 des mesures prioritaires.
Parmi les mesures attendues par les salariés on note ainsi :
>> 50 % de mesures relatives à l’organisation du travail : souplesse des modalités et horaires de travail (45%), possibilité d’aménager les horaires de travail en fonction des contraintes personnelles (44 %), horaires et charge de travail raisonnables pour les collaborateurs (30 %), règles simples de vie quotidienne comme éviter les réunions tôt le matin ou tard le soir (26 %), télétravail et travail à distance (25 %).
>> 30 % de mesures de soutien financier : mutuelles avantageuses pour les familles (36 %), congés familiaux rémunérés (20 %), aide au financement des modes de garde, de la scolarité et des études (19 %).
>> 10 % de mesures d’ordre managérial : sensibilisation et formation des managers à la prise en compte de l’équilibre des temps (18 %).
>> 10 % de mesures de services qui facilitent le quotidien : solutions permanentes ou ponctuelles d’accueil des enfants (crèches, accueil d’urgence, centre de loisirs…).

Focus Famille
l Les parents (95 %) sont, plus souvent encore que les autres salariés (87 %), préoccupés par l’équilibre des temps. 75 % des salariés parents déclarent manquer de temps (contre 62 % de ceux qui n’ont pas ou plus d’enfant à charge). Même si elle tend à se réduire à mesure que l’âge du plus jeune enfant s’élève, l’inégalité parents / non parents se retrouve à tous les âges des enfants.
l 85 % des parents dont le plus jeune enfant a moins de 6 ans déclarent manquer de temps. 62% d’entre eux passeraient davantage de temps avec leur famille s’ils le pouvaient (contre 33 % pour l’ensemble des parents salariés). 71 % des parents d’enfant(s) de 3 à 5 ans estiment que leur entreprise « ne fait pas beaucoup de choses » (64 % pour l’ensemble des salariés).
l La préoccupation pour l’équilibre des temps progresse avec le nombre d’enfants : elle est jugée « très importante » par 67% des parents salariés de 3 enfants et plus (parents de 1 enfant : 54 %).
l Les réponses des mères et pères convergent souvent, mais les mères traduisent fréquemment des préoccupations plus intenses : Ainsi, 77% des mères (contre 65% des pères) jugent « très important » l’impact de l’équilibre des temps sur la qualité de vie des salariés et la santé au travail.
l Depuis l’année dernière, le sentiment de manque de temps s’aggrave chez les parents (71 à 74 %), pour les aidants familiaux (77 % à 81 %), davantage que chez les salariés n’ayant aucune de ces charges (stable à 58%). Celui des mères reste très élevé (stable à 79 %), et celui des pères se dégrade nettement (de 64 % à 70 %).
l Enfin, le sentiment de manque de temps explose pour les parents salariés de familles nombreuses : il passe de 67% à 83 %.
Pour retrouver l'ensemble des résultats du baromètre :http://www.observatoire-equilibre.com/wp-content/uploads/2017/06/BAROMETRE-OPE-2017-VD-pour-impression.pdf

13/12/2017
www.observatoire-equilibre.com

Jérôme Ballarin présente le Manifeste pour une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle

En France, 7 actifs sur 10 disent manquer de temps au quotidien. Ces difficultés d’articulation entre vie professionnelle et vie personnelle génèrent des situations de stress et d’épuisement professionnels qui coûtent chaque année 60 milliards d’euros à l’économie française (soit 4 % du PIB).
Charge de travail qui s’intensifie, temps de transport qui ne cessent de s’allonger, éducation des enfants de plus en plus anxiogène, ou aide grandissante à apporter aux proches malades ou dépendants : l’équilibre des temps de vie devient un problème essentiel pour des millions de Françaises et de Français !
L’équilibre des temps de vie est également un enjeu quotidien pour les entreprises qui, dans un environnement économique en transformation permanente, sont amenées à réinventer leur management si elles veulent atteindre la réactivité et l’agilité qui leur permettront de rester dans la course.
Dans ce contexte, nos représentants politiques ont pour mission, à travers l’élaboration des politiques publiques, de garantir aux Françaises et aux Français des conditions de vie qui leur permettent de gérer leur temps avec sérénité, que ce soit dans le monde du travail, les transports, l’école ou les services publics.
Pour les candidats à l’élection présidentielle de 2017, la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle doit devenir une question prioritaire, gage de performance économique et sociale pour la France. L’OPE lance donc le Manifeste pour une meilleure Conciliation entre Vie professionnelle et Vie personnelle et appelle publiquement les candidats à l’élection présidentielle de 2017 à s’engager.

Le Manifeste OPE pour une meilleure Conciliation entre Vie professionnelle et Vie personnelle, élaboré en concertation avec les entreprises au deuxième semestre 2016, a été transmis fin décembre aux candidats à l’élection présidentielle.

POUR CONSULTER LE MANIFESTE :http://www.observatoire-equilibre.com/wp-content/uploads/2017/01/MANIFESTE-POUR-UNE-MEILLEURE-CONCILIATION-VPVP-6-janvier-2017.pdf

Enquête OPE en partenariat avec EDITIS et BABILOU – Quelles solutions pour aider les collaborateursà accompagner leurs e...
13/12/2017
Enquête OPE en partenariat avec EDITIS et BABILOU – Quelles solutions pour aider les collaborateursà accompagner leurs enfants dans leur scolarité ? | Observatoire de l’Équilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise

Enquête OPE en partenariat avec EDITIS et BABILOU – Quelles solutions pour aider les collaborateursà accompagner leurs enfants dans leur scolarité ?

Enquête de l’Observatoire de l’Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise (OPE)
en partenariat avec EDITIS et BABILOU.
Quelles solutions pour aider les collaborateurs à accompagner leurs enfants dans leur scolarité ?
Selon le Baromètre OPE de la Conciliation entre vie professionnelle, vie personnelle et familiale, l’une des attentes prioritaires des salariés – parents à l’égard de leur employeur concerne l’aide à la scolarité et aux études des enfants. Convaincu que les employeurs peuvent participer à la réussite scolaire des jeunes générations, l’OPE a souhaité réaliser une enquête, en partenariat avec EDITIS et BABILOU, auprès de son réseau d’entreprises signataires de la Charte de la Parentalité en Entreprise et des 15 engagements pour l’Equilibre des Temps de Vie. Les résultats permettent de dresser un état des lieux des actions concrètes testées, déployées ou programmées par les entreprises et de repérer les pratiques innovantes en matière d’accompagnement des salariés dans leurs responsabilités parentales et éducatives.
Les principaux résultats :
La majorité des entreprises interrogées dans le cadre de cette enquête considère qu’en matière de soutien à la parentalité en entreprise la question de l’accompagnement dans la réussite scolaire est un sujet important (6 entreprises sur 10). Ces entreprises ont le sentiment de ne pas prendre assez en compte les besoins de leurs salariés-parents en matière d’accompagnement scolaire.Pour aider les salariés-parents, les entreprises du réseau OPE, engagées dans une politique de soutien à la parentalité et d’équilibre des temps de vie, ont mis en place des actions pour adapter l’organisation du travail et sensibiliser les managers. Quelques entreprises pionnières proposent à leurs salariés parents des services d’accompagnement scolaire : aide aux devoirs et aux révisions à distance ou en présentiel, intranet parentalité, coaching parental… Ces entreprises sont très satisfaites et ont prévu de développer leur offre.
A court ou moyen terme, près d’1 entreprise sur 5 a prévu de mettre en place des actions concrètes pour accompagner les salariés dans la scolarité de leurs enfants.L’enquête révèle des interrogations qui pourront être levées par une meilleure information des employeurs.
L’analyse des plans d’action des entreprises, à court et moyen terme, laisse entrevoir une montée en puissance des services :le top 10 des mesures programmées par les entreprises qui envisagent de déployer des actions spécifiques pour aider les salariés-parents à s’occuper de la scolarité de leurs enfants, comporte 7 actions relevant du champ des services aux salariés, et notamment les solutions de soutien scolaire.
Par ailleurs, accompagner les salariés-parents est un enjeu majeur pour les entreprises car le besoin s’applique à la fois :
à la majorité de leurs salariés âgés de 30 à 55 ans. Avec un taux d’emploi de 83 % pour les hommes de 30 à 59 ans et de 66 % pour les femmes de la même tranche d’âge, la majorité des 12 millions d’enfants scolarisés (20 % de la population française) a en effet des parents qui travaillent.
à des périodes très longues. En effet, passé le cap de la petite enfance, les salariés parents entrent dans une étape de leur vie qui va les mobiliser pendant une quinzaine d’années, au cours de laquelle ils vont accompagner leurs enfants dans leurs apprentissages.
Les solutions web d’accompagnement dans la réussite éducative représentent en ce sens une opportunité de proposer un service à un plus grand nombre de salariés.

Pour consulter les résultats : enquete-entreprises-et-soutien-scolaire-synthese-vd211116

Jérôme Ballarin, Président de l’OPE : « Les salariés parents d’enfants scolarisés nécessitent une attention particulière dans les actions de soutien à la parentalité en entreprise. En effet, la majorité des collaborateurs ayant entre 30 et 55 ans ont au moins un enfant scolarisé et rencontrent des difficultés pour mener de front leur rôle de parent et celui de salarié. Rien d’étonnant donc, comme en atteste le Baromètre annuel de l’OPE, à ce que l’aide à la scolarité des enfants représente une attente prioritaire des salariés-parents à l’égard de leur employeur. En outre, face à cet enjeu, de nouvelles offres digitales d’aide à la réussite scolaire ont déjà été testées avec succès par des entreprises pionnières et devraient se généraliser dans les années qui viennent. »
Nathalie Jordan, Directrice Marketing Client, Editis Education & Entreprises: « La réussite éducative des enfants est la priorité des parents et touche tous leurs moments de vie. Alors comment les aider à concilier cet enjeu majeur avec leur vie professionnelle ? En tant qu’éditeur spécialisé dans l’Education, nous proposons une solution numérique pour la parentalité destinée à tous les salariés-parents. Notre mission au quotidien : accompagner tous les enfants et leurs parents dans les apprentissages, tout au long de la vie ! ».
Cécile Rocher, Directrice Marketing, Communication et Etudes de Babilou : « La scolarité d’un enfant peut être générateur de stress pour un parent. 6 employeurs sur 10 considèrent que les besoins de leurs salariés ne sont assez pas pris en compte. L’aide à la scolarité des enfants est une attente prioritaire des salariés-parents : la raison d’être de Babilou est « d’accompagner les familles et faciliter leur équilibre de vie ». Notre plateforme parentalité digitale permet aux salariés- parents de répondre à leurs besoins grâce à de l’information, des outils pratiques et des services adaptés à leur étape de vie.

Méthodologie : enquête réalisée en ligne par l’Observatoire de l’Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise (OPE) du 12 septembre au 18 octobre 2016.Cette enquête est réalisée auprès des 500 entreprises signataires de la Charte de la Parentalité en Entreprise, des signataires des 15 Engagements pour l’Equilibre des Temps de Vie et des membres actifs de l’OPE. Ces signataires représentent 30 000 établissements et près de 5 millions de salariés soit 17 % de la population active.
A propos de l’Observatoire de l’Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise (OPE)
L’OPE développe et anime un réseau d’acteurs impliqués dans la recherche d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et dans le soutien à la parentalité en entreprise. L’Observatoire de l’Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise remplit trois missions : inciter un nombre grandissant d’employeurs à mettre en place des actions concrètes en faveur d’un meilleur équilibre des temps de vie ; faciliter le partage des bonnes pratiques entre employeurs pour les aider à mettre en place des actions concrètes ; suivre l’évolution des attentes des salariés et des pratiques des entreprises à travers un Baromètre annuel de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. L’OPE anime un réseau de plus de 500 employeurs, représentant 30 000 établissements et 5 millions de salariés, soit près de 20% de la population active. Les signataires de la Charte de la Parentalité en Entreprise sont des employeurs, publics et privés, de toutes les régions françaises et de toutes tailles (25% d’entre eux ont moins de 30 salariés).
Pour plus d'informations : http://www.observatoire-equilibre.com/enquete-ope-en-partenariat-avec-editis-et-babilou-quelles-solutions-pour-aider-les-collaborateursa-accompagner-leurs-enfants-dans-leur-scolarite/

Communiqué de presse - Paris, le 24 novembre 2016 Enquête de l’Observatoire de l’Equilibre des Temps ...

Adresse

5 Rue Bailly
Neuilly-sur-Seine
92200

Heures d'ouverture

Lundi 09:00 - 17:00
Mardi 09:00 - 17:00
Mercredi 09:00 - 17:00
Jeudi 09:00 - 17:00
Vendredi 09:00 - 17:00

Téléphone

01 75 43 67 75

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Observatoire de l'Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Observatoire de l'Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise:

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation non gouvernementale (ONG) à Neuilly-sur-Seine

Voir Toutes