Joc France

Joc France La JOC, c'est la Jeunesse Ouvrière Chrétienne : une association de 10 000 garçons et filles de milieux populaires âgés de 13 à 30 ans. Ensemble, on discute, on réfléchit, on agit pour changer ce qui ne va pas autour de nous.
(56)

Les 13-30 ans n'ont pas délaissé l'engagement. Leur intérêt pour le monde qui les entoure est réel, même si leur manière de s'investir n'est pas celle de leurs aînés. Ils cherchent à vivre concrètement leurs aspirations et leurs envies de solidarité. Grâce à leur action au sein de ce mouvement de jeunesse et d'éducation populaire, les jeunes acquièrent des compétences utiles dans leur vie professionnelle et citoyenne. La JOC est un lieu de rencontres et d'échanges. Fidèles aux 90 ans d'histoire de leur association, les membres de la JOC vont à la rencontre de jeunes des quartiers populaires, de ceux qui sont en précarité ou se sentent proches de leurs problématiques. Des jeunes d'origines et de cultures différentes s'y côtoient. En leur permettant d'appartenir à un groupe et d'aboutir dans leurs projets, elle cherche à développer l'épanouissement personnel et à souligner la valeur de chacun. Mouvement chrétien, la JOC accueille des jeunes de tous horizons, quelles que soient leurs convictions. En leur proposant la foi chrétienne, elle les invite à s'interroger sur leurs convictions religieuses. Cette identité pousse la JOC à défendre et à remettre au centre l'Homme et les valeurs de paix, de tolérance. Elle s'inscrit dans une perspective démocratique et laïque.

Fonctionnement normal

20/01/2021

Nouvelle semaine, nouvelle vidéo sur les SFJ !
Cette fois-ci ce sont les jeunes de l'Ouest qui partagent ce qu'ils aiment dans les sessions de la #JOC2France
Et toi tu viens ?

L’ouverture du RSA pour les jeunes de moins de 25 ans : une nécessité pour vivre en 2021 - Jeunesse Ouvrière Chrétienne
19/01/2021
L’ouverture du RSA pour les jeunes de moins de 25 ans : une nécessité pour vivre en 2021 - Jeunesse Ouvrière Chrétienne

L’ouverture du RSA pour les jeunes de moins de 25 ans : une nécessité pour vivre en 2021 - Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Conduire, voter, réaliser des démarches administratives sans nos parents, payer nos impôts ne sont que quelques exemples de ce que représente le passage à « l’âge adulte » quand on a 18 ans. Mais une exception demeure : accéder au RSA. Cette exception injustifiable renforce l’exclusion ...

19/01/2021
Mouvement National des Chômeurs et Précaires - MNCP

Comme chaque année le Mouvement National des Chômeurs et Précaires décerne le prix des Grossiers de l'écran pour "récompenser" les petites phrases qui témoignent du mépris pour les plus précaires. Découvrons ensemble qui recevra la palme pour cette année 2020.

| GROSSIERS DE L'ÉCRAN 2020 |
🏆 E.Macron, S.Ndiaye, O.Véran, J.Castex, B.Lemaire... Découvrez qui a remporté la palme de plomb et le prix du public !
L'occasion aussi de rappeler le sens de nos grossiers de l'écran... Bonne cérémonie à toutes et tous !

13/01/2021

Comme vous le savez les Sessions de Formation des Jocistes de février se rapprochent de plus en plus !
En attendant nous vous proposons de découvrir ce que des jocistes de l'Ile de France ont retenu de leur SFJ.
Et toi tu viens ? 🙂
#JOC2France

Joc de Lille
13/01/2021

Joc de Lille

A Armentières comme à Lille, des jocistes présents et participant activement aux célébrations de la Mission Ouvrière de ce dimanche : "Que les invisibles deviennent visibles"

Ça y est les questionnaires pour les aller-vers sont arrivés au siège !!! Ils sont tout beaux et prêts à aller à la renc...
12/01/2021

Ça y est les questionnaires pour les aller-vers sont arrivés au siège !!! Ils sont tout beaux et prêts à aller à la rencontre des jeunes de la France et arriveront sur les fédérations dans les semaines à venir ! #JOC2France

08/01/2021

Les Sessions de Formation des Jocistes de février arrivent à toute vitesse !
Ce sera l’occasion pour tous les jocistes de se retrouver et de se former ensemble, si tu veux être certains d’y retrouver tes copains invite les en participant à notre challenge !
Toutes les explications sont dans la vidéo , à très vite en session !! #JOC2France

31/12/2020

Bonne année 2021 à tous et toutes !

Chers amis de la JOC, chers jocistes, chers partenaires engagés à nos côtés au service de la jeunesse je vous adresse, au nom de la JOC, une année 2021 basée sur la fraternité, la justice et l’espérance. Que cette nouvelle année voit la poursuite de nos engagements pour répondre aux galères et aux aspirations des jeunes, que nos actions continuent à répondre aux enjeux actuels pour que chaque jeune puisse se construire librement !

25/12/2020

Que ce Noël 2020 soit ressourçant et nous donne des forces pour lutter et construire une société où chacun trouve sa place et peut s’épanouir.

Joyeux Noël à tous et à toutes !
Noël c’est la naissance de Jésus, né simplement dans une étable. Cela ne se fait pas dans la splendeur, Jésus vient à nous, non pas comme un fils de roi mais comme un fils d’ouvrier. A travers cette venue au monde, Dieu se fait proche des hommes en naissant au milieu de la campagne où les premiers qui le rencontreront seront des bergers. Pour nous chrétiens, cette période de Noël, c’est l’occasion de se réunir ensemble avec nos proches et de prendre soin les uns des autres. En célébrant la naissance de Jésus, nous prenons le temps de prier, nous nous redisons que Dieu nous aime, présent même dans les moments difficiles de nos vies.

Il y a plus de 2000 ans, Jésus naissait dans une communauté en difficulté ...
En 2020, nous avons tous et toutes souffert. L’épidémie a bouleversé nos vies quotidiennes : confinement, emploi, santé… En plaçant l’argent au centre de notre société à la place de l’humain, les réponses politiques à cette crise, au départ sanitaire, nous entraînent vers une crise économique et sociale que les jeunes du milieu ouvrier et des quartiers populaires subissent déjà. De trop nombreux jeunes, et moins jeunes, se retrouvent dans des situations de précarité.

… sa naissance est source d’espérance encore aujourd’hui
Cette année, nous avons pu compter sur le travail des ouvriers, des employés, de celles et ceux qui sont invisibles. En ce Noël, prenons le temps de regarder notre société différemment, soyons attentifs à tous ceux que nous rencontrons au quotidien. Si cette année nous a bousculé, elle a vu fleurir de nombreux actes de solidarité et de fraternité.

Noël nous invite à prendre du recul pour partager nos vies et voir les traces du Christ au milieu de nous alors prenons le temps d’échanger ensemble ce qui nous marque dans nos vies.
A l’image de Jésus, chacun et chacune peut s’engager pour son prochain. Nous sommes invités à nous mettre en mouvement à partir des joies et des galères que nous partageons, ainsi, nous pourrons lutter contre les situations indignes rencontrées par les jeunes du milieu ouvrier et des quartiers populaires.

Que ce Noël 2020 soit ressourçant et nous donne des forces pour lutter et construire une société où chacun trouve sa place et peut s’épanouir.

Article JOC RELATION, CREATION, A VOS CRAYONSLa JOC d’Angers a proposé aux jeunes de sa fédé un concours de modèle de ca...
19/12/2020

Article JOC
RELATION, CREATION, A VOS CRAYONS

La JOC d’Angers a proposé aux jeunes de sa fédé un concours de modèle de carte de relation qui a lieu sur les réseaux sociaux. Cette idée a émergé suite à un CCF (Conseil de Conduite et de Formation) en visioconférence qui s’inscrit dans l’étape 2 de la CNA : Découvrons nos visages. Pendant ce CCF, il y a eu des échanges très intéressants sur les stéréotypes qui nous entourent mais aussi sur la monographie et la carte de relation.

Les fédéraux de la JOC d’Angers ont réalisé une vidéo explicative sur la carte de relation qui a été partagée pendant le CCF et sur les réseaux sociaux tel que Facebook ou Instagram. Cette vidéo reprend le but de la réalisation d’une carte de relation ainsi que quelques modèles pour donner des inspirations pour qu’ils puissent plus facilement partager leur carte de relation et leur monographie en RDV (révision de vie).

La JOC d’Angers veux montrer aux jeunes que le mouvement est toujours vivant même pendant cette période de confinement. Elle voulait également garder un lien avec eux comme elle avait fait lors du 1er confinement avec une lettre qui avait été envoyée à chaque jeune.
Ce concours a aussi pour but d’inciter les jeunes à construire leur propre modèle, leur propre carte de relation et leur donner la possibilité d'exprimer leur créativité durant cette période compliquée. Cela permet également de réfléchir sur nos rencontres, de penser aux personnes qui nous entourent malgré l’isolement de ce confinement.
Mettre la carte de relation au cœur du confinement nous invite à nous remettre en question sur certaines de nos relations ou même a reprendre contact avec d'autres.

RESTONS EN RELATION, A FOND LES CRAYONS !

Témoignage sur le temps fort du lancement de la JOC de Vendée avec les apprentis d’Auteuil.Au mois d’octobre, la JOC de ...
19/12/2020

Témoignage sur le temps fort du lancement de la JOC de Vendée avec les apprentis d’Auteuil.

Au mois d’octobre, la JOC de Vendée a fait son lancement durant un après-midi. Les apprentis d’Auteuil se sont joints aux autres jeunes de Vendée, aux fédéraux et aux accompagnateurs.
C’était un temps organisé pour démarrer l’année en JOC. Jeux, activités, danse, chant, sourires et bonne humeur étaient au rendez-vous. Nous avons pris le temps de rencontrer les apprentis d’Auteuil, d’échanger avec eux et de discuter sur la nouvelle campagne “Au-delà des masques !”.
Nous avons visionné une vidéo, puis nous nous sommes mis par groupe afin d’échanger entre nous et de donner notre opinion à propos du message qu’elle renvoyait. Personnellement, j’ai beaucoup apprécié ces temps de discussion et de réflexion. Chacun et chacune avait une vision différente des stéréotypes de la société, de notre façon de porter un masque selon notre entourage… C’était vraiment intéressant et ce temps partagé a été un moment fort de l’après-midi.

Un autre jeu très enrichissant a également été organisé : celui d’apprendre à se connaître. Nous étions par deux et nous devions raconter à l’autre l’histoire de notre prénom. Une fois l’échange terminé, chaque duo expliquait à tous les autres l’histoire du prénom de son partenaire. Nous en apprenions un peu plus sur chacun d’entre nous et j’ai trouvé ça fascinant d’écouter des anecdotes sur chaque personne.

Ce lancement de la JOC avec les apprentis d’Auteuil a été un temps très agréable, riche, amusant, rempli de découvertes et de nouvelles rencontres. J’ai bien aimé discuter et partager cet instant avec ceux et celles qui étaient présents.
C’est ce qu’on aime à la JOC de Vendée : faire des rencontres et partager nos vies. Nous faisons en sorte de permettre aux jeunes de passer des bons moments, de rencontrer d’autres personnes de leur âge, de vivre de belles expériences en découvrant d’autres cultures, d’autres modes de vie, d’autres religions…
Nous sommes très ouverts et, en tant que fédérale avec Cyril et Laure, je suis fière de faire partie de la JOC et de pouvoir organiser des instants comme ceux-là où tout le monde est heureux de se retrouver ou de faire connaissance.

Notre prochain temps fort sera le réveillon de Noël, le 18 décembre. Nous serons heureux d’accueillir tous les volontaires si les règles sanitaires le permettent. Beaucoup de dates et de projets sont encore à venir car, à la JOC de Vendée, on ne s’ennuie jamais !

Louise Ménard

18/12/2020

[Démasquons les clichés] Etape 3 ! De janvier à février, en fédération, identifions les stéréotypes que nous et nos potes subissons dans nos lieux de vie ou que nous relayons malgré nous...

07/12/2020

LA CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX A 20 ANS CE 7 DECEMBRE 2020

Dans le Traité constitutionnel qui a été signé à Rome le 29 octobre 2005 se trouve en bonne place la Charte des droits fondamentaux, après moult débats démocratiques en tous genres, dont est marqué le 20e anniversaire ce 7 décembre 2020

Le texte de la Charte des droits fondamentaux se situe dans la partie II du Traité. Elle est constituée d'un préambule et de sept chapitres intitulés "Titre": Dignité - Libertés - Egalité - Solidarité - Citoyenneté - Justice et des dispositions générales d'application.

Elle est juridiquement reconnue et doit être mise en œuvre et respectée par TOUS les Etats membres sans exception, comme tous les traités qui sont les bases communes d’un fonctionnement démocratique d’une famille à 27 membres, c’est le bon moment de la rappeler

Il est utile de rappeler que le contenu de cette Charte a été élaboré par une Convention réunissant des représentants du Parlement européen, des Etats membres, des Parlements Nationaux, de la Commission européenne, du Comité économique et social, du Comité des régions, de la Cour de Justice des Communautés européennes, du médiateur européen…sous la conduite d’un grand juriste français : Guy Braibant. Rappelons-nous qu’une Charte avait été proclamée solennellement le 8 décembre 2000 lors du Conseil européen de Fontainebleau mais qu’elle n’avait pas pu aboutir à son intégration dans le fameux Traité élaboré à Nice, sous Présidence française dans un contexte de cohabitation politique. Ce Traité, tant décrié à juste titre à l’époque, mais qui avait quand même été ratifié, en France, par la voie législative à une très forte majorité !!!…sans la Charte des droits sociaux fondamentaux…

D'ailleurs il faut souligner que la méthode Conventionnelle de transparence et de débats publics qui a prévalue à la préparation de la Charte est la même que celle retenue pour l'élaboration du Traité constitutionnel, avec une participation encore plus large, puisque les partenaires sociaux y étaient représentés

La Charte des droits fondamentaux est – maintenant - partie intégrante du Traité a égalité de référence en droits de l'ensemble des autres articles de celui-ci. Elle est le moyen juridique de mise en œuvre des valeurs et objectifs de l'Union en matière de dignité humaine, de libertés, de démocratie, d'égalités, de respect des droits de l'homme, y compris des personnes appartenant à des minorités. Ces valeurs fondamentales sont la reconnaissance d'une société de droits caractérisés par le pluralisme, la non-discrimination, la tolérance, la justice, la solidarité et l'égalité entre les femmes et les hommes (article I-2 du Traité constitutionnel).

Le contenu de la Charte des droits fondamentaux, est plus vaste que celui de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales signée à Rome le 4 novembre 1950 et ratifiée aujourd’hui par tous les Etats membres de l’Union. En effet, alors que cette Convention se limite aux droits civils et politiques, la Charte des droits fondamentaux couvre bien d’autres domaines, tels que par exemple les droits sociaux pour les travailleurs, les droits d’association, le fait syndical est reconnu ainsi que le recours à des actions collectives, y compris le droit de grève.

Elle décline donc les droits fondamentaux des peuples de l'Union et précise la notion de citoyenneté européenne qui ne remplace pas la citoyenneté nationale mais s’y ajoute: En clair pour ne prendre que le cas de la France toute personne ayant la nationalité française sera aussi reconnue comme citoyen(ne) européen et ses droits seront garantis par la Charte des droits sociaux fondamentaux.

Et le Traité va même plus loin dans le cadre d’une démocratie participative active, puisqu’il prévoit dans son article I-47 que « des citoyens de l’Union au nombre d’un million au moins (sur 450 millions) ressortissants d’un nombre significatifs d’Etats membres, peuvent prendre l’initiative d’inviter la Commission européenne, dans le cadre de ses attributions, à soumettre une proposition sur des questions pour lesquelles ces citoyens considèrent qu’un acte juridique est nécessaire… ». Faut-il rappeler que la Confédération Européenne des Syndicats est forte d’au moins 60 millions d’adhérents, et que cette disposition n’existe même pas dans la Constitution française ?

Des critiques sont formulées aujourd’hui, y compris par certains de ceux et celles qui ont contribué à l’élaboration de cette Charte des droits fondamentaux comme par exemple l’atteinte à la laïcité. Facile mais pas convaincant, frisant même la malhonnêteté intellectuelle profitant d’un véritable manque d’information sur le contenu exact du texte. Ainsi par exemple l’article I-52 du Traité précise que « l’Union respecte et ne préjuge pas du statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les églises et les associations ou communautés religieuses dans les Etats membres ». Non, la Charte ne remet nullement en cause des acquis supérieurs en matière de droits pouvant exister dans chacun des Etats membres. Donc, et pour être clair la notion de laïcité qui est une conception très franco/française n’est nullement remis en cause, d’ailleurs qu’est-ce donc la laïcité sinon le respect d’autrui, l’expression de la tolérance, la liberté individuelle d’exercer ou non une religion, et d’exprimer ses libres convictions dans le cadre prévu par la Loi dans chacun des Etats membres ?

Souvenons-nous de l’ampleur de la manifestation syndicale, à Nice en décembre 2000, menée par la Confédération Européenne des Syndicats, rejoint par d’autres forces de la société civile organisée, la revendication essentielle n’était-elle pas l’inclusion de la Charte des droits fondamentaux dans le Traité Cette grande revendication est maintenant gagnée ! grâce à la mobilisation européenne. La vigilance doit se poursuivre aujourd’hui pour obtenir l’application de cet acquis

Certes, pour la plupart des plus « anciens » Etats membres de l’Union, bons nombres de droits contenus dans cette Charte existent dans ces Etats membres, mais l’Europe n’est pas que la France, l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg… ou d’autres encore, pensons aussi, entre autre, aux « nouveaux » et « futurs » Etats membres qui ont rejoint la grande famille de l’Union européenne en 2004 et même 2007 la Charte des droits fondamentaux est un socle qui a permis de formidables extensions de droits individuels ou collectifs qui n’existaient pas encore parmi les nouveaux venus de l’époque dans la famille européenne. L’Europe s’est aussi permettre une solidarité active pour les respects des droits et libertés dans tous les Etats membres de l’Union Européenne

Que chacun et chacune, donc, s’approprie la lecture en cette période compliquée et ainsi faire barrage à toutes fausses informations, qui de fait sont de la désinformation. Alors bonne lecture et bonne vigilance dans le droit fil de 2005 !!

Jean-Pierre Bobichon – Conseiller de Jacques Delors

« Pouvoir bénéficier du RSA dès 18 ans : une nécessité en ces temps de crise », nouvelle tribune sur le RSA publiée aujo...
01/12/2020
« Pouvoir bénéficier du RSA dès 18 ans : une nécessité en ces temps de crise »

« Pouvoir bénéficier du RSA dès 18 ans : une nécessité en ces temps de crise », nouvelle tribune sur le RSA publiée aujourd’hui dans Le Monde.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/12/01/pouvoir-beneficier-du-rsa-des-18-ans-une-necessite-en-ces-temps-de-crise_6061722_3232.html

TRIBUNE. Les jeunes, durement touchés par les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19, ne peuvent bénéficier de la solidarité nationale avant 25 ans. Dans une tribune au « Monde », seize représentants d’organisations de jeunesse dénoncent une exception injustifiable.

Adresse

246, Boulevard Saint Denis
Courbevoie
92400

Téléphone

01 49 97 00 00

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Joc France publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Joc France:

Vidéos

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Courbevoie

Voir Toutes