APF France handicap Orne - 61

APF France handicap Orne - 61 APF France handicap

projet 2018 - 2023 "pouvoir d'agir - pouvoir choisir"

être acteur d'une société inclusive et solidaire
(3)

Fonctionnement normal

07/12/2020
Loopsider

https://www.facebook.com/watch/?v=296609015015131

Pour Sandra, atteinte du syndrome d'Ehlers-Danlos et en fauteuil électrique, chaque déplacement est compliqué.

Comme elle, 30% des personnes en situation de handicap sont touchées par l'isolement, surtout depuis le début de la crise sanitaire.

L'association APF France handicap leur vient en aide.

Pour soutenir l'association :https://bit.ly/2HWoUR6

🗓 Aujourd’hui, c’est le #GivingTuesday ! Vous aussi, participez à ce mouvement mondial de solidarité : faites un don et ...
01/12/2020
Maintenant vous savez. Agissez pour les personnes en situation de handicap ! #AEgalité

🗓 Aujourd’hui, c’est le #GivingTuesday ! Vous aussi, participez à ce mouvement mondial de solidarité : faites un don et aidez-nous à agir pour que les personnes en situation de handicap puissent vivre leur vie #AEgalité avec les autres ➡️ http://agir.apf-francehandicap.org N’hésitez pas à partager et à en parler autour de vous !

1 personne en situation de handicap sur 3 vit isolée

Lien pour les nouvelles attestationshttps://mobile.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-depl...
30/10/2020
Attestations de déplacement

Lien pour les nouvelles attestations

https://mobile.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement?fbclid=IwAR38qTgdDO5_bWNKJL4AM47N8MRgBy_vJix88ZqG3gCmQcWqTqcoVkKZkbY

Face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader, des restrictions de déplacement entrent en vigueur sur le territoire métropolitain et en Martinique.À compter de 0h00, dans la nuit du jeudi 29 octobre au vendredi 30 octobre, les déplacements non-essentiels ne sont plus autorisés.Le...

De nombreux propriétaires de véhicules aménagés pour pouvoir transporter une personne en fauteuil roulant ont du souci à...
21/10/2020
Handicap : Ces véhicules aménagés qui n'ont plus le droit de rouler

De nombreux propriétaires de véhicules aménagés pour pouvoir transporter une personne en fauteuil roulant ont du souci à se faire. Il n’est désormais plus possible d’obtenir un avis favorable du contrôle technique si la carte grise ne comporte pas la mention handicap. Or, sans ce précieux sésame, interdiction de circuler.

Pierre Émeriau a failli être confiné après le confinement ! Depuis le mois de juin, ce conducteur tétraplégique ne devrait plus pouvoir utiliser sa voiture aménagée. Son van n’a en effet pas obtenu le feu vert du centre de contrôle technique.

« Pour une raison purement administrative », précise le quasi-trentenaire. Son certificat d’immatriculation – la carte grise – ne porte pas l’indication handicap. Or, elle est obligatoire dès lors que le véhicule a été aménagé pour transporter une personne en fauteuil roulant.

Vérification renforcée

Le certificat d’immatriculation doit être en règle.
Cette mention est censée « garantir la bonne conformité de la transformation notable du véhicule », indique le ministère de l’Intérieur. L’obligation de l’inscrire sur le certificat d’immatriculation existe de longue date.

Mais la vérification qu’elle y figure bien « a été renforcée depuis la réforme portant sur le contrôle technique de mai 2018 », poursuit le ministère. Depuis, son absence est considérée comme un « point de défaillance majeur ».

Un épais dossier à préparer
Pierre Émeriau est donc reparti du centre de contrôle technique avec une attestation provisoire, valable deux mois. Il disposait de ce délai pour faire corriger son certificat d’immatriculation.

Mais obtenir cette fameuse mention handicap n’est pas une mince affaire. Il faut en effet fournir à la Dréal – la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, différents documents techniques, à récupérer auprès de l’aménageur. Puis se rendre sur place pour faire contrôler le véhicule.

Trois contrôles techniques en six mois
Pierre Émeriau a obtenu un rendez-vous début novembre. Soit près de six mois après son premier contrôle technique, facturé 65 €. « Depuis, pour pouvoir rouler sans m’exposer à une amende, j’ai dû en repasser un tous les deux mois ! » Avec les 89 € qu’il va devoir payer de frais à la Dreal, cela commence à faire cher.

Pas d’archives, pas de régularisation
Et encore, lui ne s’en sort pas trop mal car il va pouvoir régulariser sa situation. Cette lectrice de Faire-face.fr a la malchance de posséder un véhicule aménagé il y a plus de 15 ans par la Somac. « Renault Tech, qui a pris le relais de cette société, me répond qu’ils ne peuvent pas fournir les documents demandés car ils n’ont pas d’archives au delà de cinq ans », explique-t-elle.

Une dérogation grâce à un député
Depuis plus d’un an, le véhicule, avec lequel se déplaçait sa mère désormais décédée, est immobilisé. « Sans contrôle technique, il est invendable alors qu’il pourrait être utile à une personne en fauteuil », précise cette lectrice.

En dernier recours, elle a sollicité l’intervention de son député. Et pourrait, grâce à lui, bénéficier d’une dérogation pour une “homologation” simplifiée par la Dreal.

Certains contrôleurs plus arrangeants
D’autres ont trouvé des contrôleurs techniques compréhensifs. Tant mieux pour eux. Mais ces petits arrangements, bienvenus, ne règlent pas le problème de fond de propriétaires dans l’impossibilité de monter un dossier Dréal, qu’ils aient acheté leur véhicule d’occasion, à l’étranger… ou bien que leur aménageur n’existe plus.

APF France handicap a donc saisi la délégation ministérielle à l’accessibilité. Celle-ci va organiser, en novembre, une réunion avec les deux directions concernées du ministère de la Transition écologique. L’objectif est de trouver une issue à cet imbroglio administratif qui prend au piège des centaines de personnes. Mais il faudra sans doute encore patienter quelques mois…

Galère aussi pour les postes de conduite adaptés

La mention handicap n’est obligatoire que pour les véhicules aménagés pour le transport d’une personne dans son fauteuil roulant. Qu’elle soit le passager ou, plus rarement, le conducteur, comme Pierre Émeriau. Cela ne concerne pas les postes de conduite adaptés.

« Mais nous avons des appels quotidiens de personnes dont la voiture a été refusée en contrôle technique. Car ces adaptations interfèrent avec la listes des points de contrôle obligatoires », précise Pascal Candotto, le directeur général d’A.C.A, un important aménageur.

« Les pouvoirs publics doivent adopter des dispositifs dérogatoires d’urgence, poursuit-il. Et, parallèlement, il faut créer un groupe de travail chargé de régler le problème au fond. Je souhaite qu’on mette en place une procédure de contrôle des aménagements par des professionnels qualifiés qui délivreraient une attestation de conformité. » https://www.faire-face.fr/2020/10/20/handicap-vehicules-amenages-plus-droit-rouler/

De nombreux propriétaires de véhicules aménagés pour pouvoir transporter une personne en fauteuil roulant ont du souci à se faire. Il n'est désormais plus possible d'obtenir un avis favorable du contrôle technique si la carte grise ne comporte pas la mention handicap. Or, sans ce précieux s....

Ci-dessous le ZOOM troisième trimestre. Septembre 2020. Sur demande, nous vous l'envoyons par mail. Bonne lecture.
22/09/2020
Septembre Zoom 61 Apf France Handicap Zoom 18 Septembre 2020 Revu

Ci-dessous le ZOOM troisième trimestre. Septembre 2020.
Sur demande, nous vous l'envoyons par mail. Bonne lecture.

ZOOM SUR ... APF France handicap 3ème trimestre 2020 DÉLEGATION DE L’ORNE Avec la covid-19, les habitudes des citoyens ont évolué dans certains domaines. Toutefois, des pro- blématiques restent toujours et encore, notamment celle-ci : «...

Article plein d’émotions - cliquez sur le lien #confinement Le confinement a été le reflet du quotidien vécu par des mil...
04/09/2020
"Le confinement, je connais" : handicapées, elles nous racontent leur isolement sans fin

Article plein d’émotions - cliquez sur le lien #confinement

Le confinement a été le reflet du quotidien vécu par des millions de personnes en situation de handicap. Parmi elles, Ludivine, Marie-Claude et Julie témoignent de cet épisode pas si inédit pour les handis. Elle nous confient ce qu'elles aimeraient enfin voir changer dans une société encore trop "inadaptée".

https://www.marieclaire.fr/temoignages-femmes-handicap,1355747.asp

Le confinement a été le reflet du quotidien vécu par des millions de personnes en situation de handicap et leurs proches. Parmi elles, Ludivine, Marie-Claude et Julie témoignent de cet épisode pas si inédit pour les handis. Elle nous confient ce qu'elles aimeraient enfin voir changer dans une ...

25/08/2020
cdos61.fr

Dispositif PASS’ SPORTIF du CDOS Orne. https://www.facebook.com/CDOSOrne/

Depuis de septembre 2018, Le Comité Olympique et Sportif de l’Orne (CDOS 61) met en place une aide financière à la prise de licence et à l’adhésion dans les clubs sportifs ornais affiliées à une fédération, pour les personnes les plus éloignées de la pratique. Ce dispositif s’appelle le PASS’ SPORTIF du CDOS Orne.

Concrètement, cette aide concerne :
les personnes socialement défavorisées : bénéficiaires du RSA ou de la Garantie Jeune, public en AHI (Accueil Hébergement Insertion), public dépendant de l’ASE, jeunes de l’EPIDE
les personnes en situation de handicap, bénéficiant de l’AAH (Allocation Adulte Handicapé) ou AEEH (Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé)
les personnes souffrant de maladies chroniques (cancer, diabète, etc)
les enfants de CM1 ou CM2 ayant bénéficié de la Carte Passerelle, et habitant en territoires carencés ou bien avec un Quotient Familial inférieur à 800 €
Si votre club accueille des personnes dans ces situations, vous pouvez leur faire bénéficier d’une aide financière d’un maximum de 50 € (ou 15 € pour les enfants) sur le prix de leur licence ou de leur adhésion/cotisation à votre club.
Ce dispositif vise à lever le frein financier à l’accès à la pratique sportive pour les personnes fragilisées. Il vient en complément des aides à ces publics spécifiques mises en place par les ligues, les comités départementaux, les municipalités, la CAF ou par les clubs eux-mêmes.

Démarches pratiques :

-Le club remplit le formulaire de demande de PASS’ SPORTIF et demande à l’adhérent (ou aux adhérents) les justificatifs (attestation de minimas sociaux, d’allocation, etc…). Le club fournit la photocopie de la licence et la facture de l’adhésion/cotisation au club au nom de l’adhérent.
-Le club envoie ces documents au CDOS 61 avant le 30 décembre 2020.
-Le CDOS 61 instruit les demandes, puis verse au club l’aide financière d’un maximum de 50 € par personne (au premier semestre 2021), dans la limite des frais réellement engagées par l’adhérent. L’aide doit OBLIGATOIREMENT être reversée à l’adhérent.
-2 possibilités s’offrent au club :
soit le club déduit à l’adhérent bénéficiaire l’aide du CDOS 61, du coût total de la cotisation de début de saison,
soit le club reverse l’aide à l’adhérent lorsque le club aura reçu le versement de l’aide par le CDOS 61
Pour plus d’informations, contactez Julie BABIN, chef de projet au CDOS 61, au 02 33 80 27 63 ou [email protected].

télécharger le PASS'SPORTIF icihttp://cdos61.fr/wp-content/uploads/2020/07/PASS-SPORTIF-2020-2021.pdf

Adresse

12 Rue Du Sergent Escoffier
Argentan
61200

Heures d'ouverture

Lundi 14:00 - 17:00
Lundi 09:00 - 12:00
Mardi 14:00 - 17:00
Mardi 09:00 - 12:00
Mercredi 14:00 - 17:00
Mercredi 09:00 - 12:00
Jeudi 14:00 - 17:00
Jeudi 09:00 - 12:00
Vendredi 14:00 - 17:00
Vendredi 09:00 - 12:00

Téléphone

+33233121630

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque APF France handicap Orne - 61 publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à APF France handicap Orne - 61:

Organisations à But Non Lucratifss á proximité


Autres Organisation à but non lucratif à Argentan

Voir Toutes

Commentaires

https://www.facebook.com/100009128623373/videos/2679376865709908/ Une priorité le handicap a dit ce gouvernement, la, il doit y avoir un problème non🤔
http://www.senat.fr/seances/s202011/s20201130/s20201130015.html?fbclid=IwAR2LtP-5LzmcIUiWsKyPFmW502L_MB2YQCe9h4Qf1phGoZmPJnU_iKssUUg#amd_2020_137_II_841_rect_2 Bonjour, nous avons ici la preuve d'un acharnement de notre gouvernement et qui fera tout pour que cela ne change pas à niveau de cette loi. Espérons un soutien des Sénateurs de l'opposition pour 2021. On lâche rien et on continue le combat👍
Bonjour à tous :) J'espère que vous allez bien :) J'ai besoin d'un petit coup de main :) Pour ceux qui sont déjà aller chez Flunch ou tout autre système de restauration avec un self service. Pouvez vous me dire ce que vous pensez de ce système (facilitateur/obstacle) ? Je me renseigne sur le sujet car certains jeunes de l'IEM vont bientôt aller au collège et il dispose d'un self. Je ne trouve pas ça "pratique" mais comme je ne peux pas faire de mise en situation pour le moment je me suis dit que vous seriez sans doute de bons conseils :) Bises à tous :)